Il n’est jamais trop tôt pour adopter de saines habitudes comme l’ont appris ces enfants du CPE Le Cheval Sautoir.

Grippe et la gastro: pli du coude et mains nettes

Trois-Rivières — En cette saison de la grippe et des Fêtes, le CIUSSS MCQ rappelle que le lavage fréquent des mains et le simple fait de tousser dans le pli du coude représentent des armes efficaces pour prévenir la dispersion des virus, comme celui de la grippe et de la gastroentérite.

La Dre Danielle Samson, médecin-conseil à la direction de Santé publique, rappelle que si l’on développe des symptômes de ces maladies, plusieurs soins peuvent être prodigués à la maison. À moins de complications, rien ne sert donc de courir à l’urgence.

«Si vous attrapez la grippe ou le rhume, traité ou non, ça dure une semaine, rappelle-t-elle. «Les antibiotiques sont inefficaces contre ces virus-là», précise-t-elle.

La consigne s’applique aux personnes en bonne santé. Il existe toutefois des personnes à risque de complications. Dans le cas de la grippe, on parle des enfants de moins de 5 ans, des personnes âgés de 65 ans et plus, des femmes enceintes ou ayant accouché depuis 4 semaines et des personnes atteintes d’une maladie chronique. En cas d’incertitude avec de telles personnes, il est conseillé d’appeler Info-Santé au 8-1-1 où une infirmière pourra faire une évaluation et émettre des recommandations.

Dans le cas d’un bébé de moins de 3 mois, on se rend immédiatement à l’urgence, recommande la Dre Samson.

La Dre Danielle Samson, médecin-conseil au CIUSSS MCQ.

En cas de gastro, on appelle au 8-1-1 pour les enfants de moins de 2 ans, les personnes âgées, femmes enceintes et personnes atteintes d’une maladie chronique. En cas de sang dans les selles, de fortes douleurs abdominales, de vomissements qui ne diminuent pas après six heures ou d’absence d’urine depuis plus de 12 heures, il faut se rendre à l’urgence.

Afin de mieux mesurer la gravité des symptômes engendrés par la grippe ou la gastro et d’évaluer la pertinence d’aller ou non voir le médecin ou d’aller à l’urgence, on peut consulter l’outil de décision qui se trouve sur le site web du CIUSSS MCQ (ciusssmcq.ca).

Même si c’est le temps des fêtes, le CIUSSS MCQ recommande de rester chez soi si l’on a la grippe, le rhume et la gastro, surtout si l’on avait prévu de visiter des personnes plus vulnérables au niveau de la santé.

Pour soigner sa grippe, la Dre Samson recommande de «prendre du Tylenol (acétaminophène). On peut pendre de l’Advil (ibuprofène) pour soulager la fièvre, les douleurs musculaires et le mal de gorge», dit-elle et surtout, il faut respecter les instructions sur la boite. Si l’on a le nez plein de sécrétions, il est recommandé d’utiliser une solution saline.

On peut d’ailleurs fabriquer soi-même cette solution saline, la recette est sur le site web du CIUSSS MCQ. Pour la gastro, il est recommandé de bien s’hydrater avec des boissons qui contiennent des électrolytes. On peut en trouver en pharmacie. Une recette maison est aussi disponible sur le site.

Le CIUSSS MCQ recommande la vaccination contre la grippe. La campagne de vaccination 2017-2018 est d’ailleurs en cours. Il reste une journée de vaccination, le
18 janvier 2018, de 8 h 30 à 15 h 30 au CLSC du Centre-de-la-Mauricie, 1082, rue Sainte-Hélène, à Shawinigan. Du côté de Trois-Rivières, la dernière journée de vaccination se déroulera le 9 janvier prochain, de 9 h à 18 h, à l’auditorium du Centre Saint-Joseph, 731, rue Sainte-Julie.

L’an dernier, 92 000 doses de vaccins contre la grippe avaient été administrées en Mauricie et au Centre-du-Québec et le vaccin avait connu un taux d’efficacité de 45 %.

Selon Évelyne Matteau, conseillère en communications du CIUSSS MCQ, «il est trop tôt actuellement pour connaître le nombre de personnes vaccinées et l’efficacité du vaccin. Ces informations seront connues vers mars ou avril. En date, du 14 décembre, au niveau provincial, l’activité grippale était considérée comme faible», dit-elle, avec une «tendance à la hausse».

La campagne de vaccination a été lancée en novembre par un communiqué de presse et la campagne a aussi été annoncée en octobre dans les journaux de la région.