La présidente de la 51e édition du Carnaval de Gentilly, Andréa Schaerli, reçoit la Médaille du lieutenant-gouverneur, au nom du carnaval, des mains de J. Michel Doyon, lieutenant-gouverneur du Québec.
La présidente de la 51e édition du Carnaval de Gentilly, Andréa Schaerli, reçoit la Médaille du lieutenant-gouverneur, au nom du carnaval, des mains de J. Michel Doyon, lieutenant-gouverneur du Québec.

Grands honneurs pour clore les festivités du Carnaval de Gentilly

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
BÉCANCOUR — C’est samedi soir que le rideau doit tomber sur la 51e édition du Carnaval de Gentilly, à l’occasion de la soirée Bye Bye.

L’événement qui s’achève aura été marqué par la remise de la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec à l’organisation du Carnaval, soulignant le mérite exceptionnel de son apport à la communauté.

Une soixante de bénévoles avaient bravé la tempête, vendredi matin, tandis que le lieutenant-gouverneur J. Michel Doyon remettait la médaille à Andréa Schearli, présidente de la présente édition de l’événement. «Une grande fierté pour le carnaval», a commenté celle-ci.

L’honneur que reçoit le Carnaval de Gentilly vient notamment reconnaître l’implication de plus de 3000 bénévoles depuis sa fondation, il y a plus d’un demi-siècle. Les profits que génère l’événement sont remis à Loisirs Gentilly, afin de soutenir l’organisme dans le développement d’activités pour la communauté. Plus de 2 millions $ ont ainsi été réinvestis dans la communauté au fil des ans.

Une dernière occasion de célébrer

C’est donc samedi soir, à la salle Yvon-Guimond, dès 19 h 30, que l’on se tiendra le «Bye Bye 51e». L’identité de la personne qui a incarné Bonhomme Canarval y sera dévoilée, tout comme celle de la personne qui sera appelée à assumer la présidence de la 52e édition. On annoncera aussi le montant qui sera remis à Loisirs Gentilly.

L’occasion sera également celle du tirage de plusieurs prix, dont un gros lot de 10 000 $. La formation Rocksession assurera la partie musicale de la soirée, au son de succès de la décennie 70.

La présidente Andréa Schearli promet aussi quelques surprises pour cette dernière portion des festivités. C’est d’ailleurs elle-même qui a choisi la personne devant prendre sa relève l’an prochain. Un choix qu’elle garde secret, en invitant le public à être présent pour en savoir plus.