La Maison des greffés Lina Cyr tiendra une vente de garage à Trois-Rivières le 16 juin prochain. L’organisme sera de plus de la grande vente de garage de l’île Saint-Quentin ce samedi.

Grande vente de garage à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Lorsque la maladie frappe, le fardeau financier qui pèse sur les patients et leurs proches s’accentue. Les dépenses augmentent en même temps que les revenus diminuent. Voilà pourquoi une ressource comme la Maison des greffés Lina Cyr qui offre de l’hébergement à coût modique à Montréal est essentielle pour bien des patients de la région.

Afin de permettre à cet organisme de poursuivre sa mission, une grande vente de garage est organisée le 16 juin prochain à Trois-Rivières.

Cette grande vente de garage se tiendra au 9 rue Latreille dès 10 h, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. La Maison Lina Cyr vendra d’ailleurs sur place des savons de fabrication artisanale biologique idéale pour les personnes venant de subir une greffe.

Cette vente se déroule sur les terrains de la sœur de Christiane Sévigny, une dame qui a eu une greffe des cellules souches.

«Cet événement va permettre de faire connaître la Maison des greffés Lina Cyr. Même si elle est très utilisée par des gens de la Mauricie, elle demeure méconnue», soutient Roxanne Prince, nièce de Christiane Sévigny, ambassadrice de la campagne de financement en Mauricie et conceptrice de la campagne provinciale.

La Maison des greffés Lina Cyr sera également présente ce samedi à la Vente de garage de l’île Saint-Quentin.

Des articles de tous genres seront mis en vente au profit de la Maison.

Au cours de la dernière année, 81 greffés et 39 accompagnateurs de la Mauricie ont passé en tout 364 jours à la Maison des greffés Lina Cyr. Ils ont pu bénéficier d’un toit pour 25 $ par jours.

Les besoins sont grands.

Un patient qui reçoit une greffe de poumon ou de foie doit passer de deux à trois mois à l’hôpital. Par la suite, sa convalescence est aussi longue.

Un patient suivi à Montréal et leurs proches peuvent donc se retrouver souvent dans l’obligation d’avoir recours à des services comme ceux de la Maison Lina Cyr.