L'impact a été très violent et a fait craindre le pire pendant quelques minutes.

GP3R: grande frayeur en super-quad

TROIS-RIVIÈRES — La course de super-quads a failli tourner au drame, samedi soir au Grand Prix de Trois-Rivières, quand un grave accident est survenu entre les coins 1 et 2, près de la porte Duplessis.

Un quadiste de la Caroline du Nord, Bucky Gardner, a été éjecté de son véhicule dès le premier tour de l'épreuve, alors qu'il roulait dans un peloton. Sa tête a frappé le sol à deux reprises, comme en témoignaient les deux marques sur son casque. Selon les premiers rapports, il n'est pas blessé gravement.

La scène a provoqué la stupeur de bien des témoins puisque Gardner était inconscient. Il n'a pas bougé pendant plusieurs secondes, avant de reprendre ses esprits durant l'intervention des secouristes.

La course a été remise à dimanche, tout comme le reste des compétitions prévues plus tard dans la soirée.

«Il voulait rembarquer sur la piste, c'est ce qu'il a dit aux ambulanciers», témoignait le directeur général du GP3R, Dominic Fugère, qui avait heureusement de bonnes nouvelles à partager aux membres des médias, peu avant 22h, environ une heure après l'accident.

«Il est tombée comme une poupée de chiffon, ça fait toujours peur. Mais il va s'en sortir. Les secours étaient sur les lieux en moins d'une minute, ç'a été super rapide. Dans les circonstances, je suis très soulagé.»

L'organisation réorganisera quelque peu l'horaire des courses dimanche afin de palier à cet imprévu. Selon les commentaires publiés sur la page Facebook du GP3R, qui diffuse en direct les courses, Bucky Gardner est un pilote très apprécié. C'est un ami de Sylvain Arseneault, l'organisateur de la portion super-quad du GP3R.