Gestion Multi-Éco reçoit 41 250 $

Notre-Dame-de-Montauban — Le gouvernement du Québec, Tourisme Mauricie et des partenaires locaux ont accordé une aide financière de 41 250 $ à Gestion Multi-Éco pour la réalisation d’un projet visant à ajouter des unités d’hébergements insolites sur son site de villégiature. Cette initiative représente des investissements de 454 500 $ dans la région. Cette annonce, qui vise le développement de l’offre touristique, a été faite mardi.

«Ce projet de développement touristique permettra à la région de la Mauricie de rehausser son offre touristique et d’attirer davantage d’amateurs de plein air. Je suis certaine que l’ajout de ces unités d’hébergement saura attirer la clientèle qui sera séduite par la perspective de pouvoir profiter d’habitations originales. L’hébergement non conventionnel suscite l’engouement des vacanciers, non seulement au Québec, mais partout dans le monde. Ce projet, en lien avec les priorités régionales, sera donc un plus pour le développement économique et le rayonnement de notre destination», a indiqué Julie Boulet, députée de Laviolette, ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Le projet de Gestion Multi-Éco consiste à augmenter sa capacité d’accueil sur le site du Domaine du Lac Galette par l’ajout d’unités d’hébergement insolite telles que des tentes prospecteur, des micromaisons, un chalet troglodyte. Le projet comprend également l’ajout d’un bloc sanitaire ainsi que l’amélioration des espaces habitables existants.

«Voilà le genre de projet de développement qui vise non seulement à diversifier l’offre touristique de la région, mais aussi qui aspire à bonifier l’expérience que le client pourra vivre chez La belle d’à côté. Cette expérience de vacances, on la souhaite agréable, simple et sans tracas, mais surtout créatrice de souvenirs et de moments agréables, voire authentiques et étonnants!», a commenté Valérie Bourgeois, présidente de Tourisme Mauricie.