Garde de poules en milieu urbain à Nicolet: le projet pilote réglementé

Nicolet — Lors de sa dernière séance publique, le conseil municipal de Nicolet a adopté un règlement pour encadrer la garde de poules en milieu urbain. «On y va dans un projet pilote. Ça fait longtemps que les citoyens viennent nous voir pour ça, soit en séance publique ou en rencontre de travail. Ça fait peut-être deux ans qu’on travaille là-dessus. Au début, on se questionnait si on allait réglementer au non et finalement, il y a beaucoup de gens qui ont déjà des poules en ville. Dans le fond, on régularise une situation qui est déjà là, mais aussi, on s’assure que ça se fasse correctement», explique la mairesse Geneviève Dubois.

«Pour la garde de poules, les gens vont devoir venir chercher un permis comme une médaille de chien et aussi un permis d’urbanisme parce qu’il y a une série de critères pour garder des poules, autant dans l’espace physique qu’est le poulailler que la localisation sur le terrain, et la disposition du fumier et des carcasses. C’est un règlement complet», renchérit-elle tout en précisant que les poules sont autorisées uniquement pour les maisons unifamiliales.

Cette dernière veut donc se donner le temps de regarder comment ça se passe. «Pour l’instant, ça se passe bien. On va voir s’il y a des interventions qui doivent être faites par notre inspecteur. Ayant légiféré, ça veut dire qu’on va aussi pouvoir intervenir. Tu ne peux pas avoir des poules en liberté», conclut-elle par rapport à cette nouvelle réglementation touchant à la fois le zonage et l’urbanisme.