De gauche à droite, Daniel Barriault, Frédéric Dion et Jacob Racine.
De gauche à droite, Daniel Barriault, Frédéric Dion et Jacob Racine.

Frédéric Dion est de retour d’Amérique du Sud

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
MONTRÉAL — Après un mois et demi de péripéties sur la Cordillière des Andes, dans la jungle amazonienne et des déserts de sel en Amérique du Sud, l’aventurier Frédéric Dion a finalement remis les pieds au Québec, lundi. Même si son épopée ne s’est pas toujours déroulée sans imprévus, le Montcarmellois a atteint son objectif: rejoindre le pôle intérieur du continent, soit le point le plus éloigné des côtes.