François Poisson, candidat pour Québec solidaire dans Nicolet-Bécancour.

François Poisson candidat dans Nicolet-Bécancour

NICOLET— «Je suis officiellement le candidat de Québec solidaire dans Nicolet-Bécancour», s’exclame avec émotion François Poisson. Il ajoute qu’il attendait impatiemment cette assemblée d’investiture afin d’être celui qui représenterait Québec solidaire aux prochaines élections provinciales.

Bien qu’il était le seul candidat à se présenter pour représenter le parti politique, il assure que les gens auraient très bien pu simplement voter contre lui. C’est devant une quarantaine de membres du parti que le candidat a fait son entrée en politique mardi soir au Centre des arts populaires de Nicolet.

«J’ai choisi de me présenter pour Québec solidaire, car il y a une adéquation majeure entre mes valeurs et celles de ce parti. C’est à la fois un privilège et une grande responsabilité pour moi que d’avoir à diffuser les valeurs et les idées de Québec solidaire. Ce parti accorde beaucoup d’importance à la protection de l’environnement, à la justice sociale et à l’inclusion. Pour Québec solidaire, il y a un autre monde qui est possible, un monde avec une plus grande participation citoyenne», souligne-t-il.

L’homme derrière le politicien
François Poisson est principalement connu en Mauricie pour son art, le théâtre et l’animation historique. Il est comédien à l’École nationale de police du Québec de Nicolet depuis 15 ans. Il s’était auparavant fait connaître par son travail comme auteur, metteur en scène et interprète de théâtre de rue à Trois-Rivières. «Je suis un comédien. Les gens m’ont surtout côtoyé dans mes rôles de Benjamin Sulte, Pierre Boucher, Albert Tessier et Louis Fréchette», raconte-t-il.

François Poisson est également détenteur d’un baccalauréat en communication/sociologie. Il a aussi complété en 1994 une maîtrise à l’Université de Montréal dans cette discipline. De 2001 à 2004, il effectue un retour aux études pour suivre le diplôme d’études supérieures spécialisées de HEC Montréal en gestion des organismes culturels. Il habite aujourd’hui Bécancour.

Un nouveau mandat
Mardi, devant les membres de Québec solidaire, c’est un tout nouveau mandat que François Poisson s’est vu attribuer, soit celui de représenter son parti dans Nicolet-Bécancour. «J’envisage d’écouter les gens. Je veux connaître leurs réelles préoccupations», raconte-t-il.

Pour ce qui est de ses chances de remporter ses élections, M. Poisson préfère ne pas voir cela comme une lutte. «Je n’aime pas la métaphore d’une lutte entre les différents candidats. Les représentants des autres partis de ma circonscription sont tous et toutes de bonnes personnes, mais qui n’ont pas les mêmes idées, les mêmes préoccupations. L’important pour moi est de parler de nos idées, des valeurs de Québec solidaire. Je veux aussi savoir si les gens sont prêts pour Québec solidaire», explique-t-il.

Il ajoute que parfois, il arrive d’avoir des idées un peu trop en avance sur son temps. Reste à savoir si les gens de sa circonscription seront ouverts aux grandes lignes de son parti.

«Il y a des gestes courageux qui devront être faits tant sur le plan de l’environnement que de la santé. Il suffit d’avoir assez de discernement pour faire les bons choix, savoir ce que nous gardons et ce que nous devons changer pour reprendre le Québec», conclut-il.