Fonds d’urgence de Centraide Mauricie: un appel à la générosité

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Centraide Mauricie a lancé il y a quelques jours un fonds d’urgence afin de pouvoir venir rapidement en aide aux organismes communautaires du territoire, en ces temps de crise sanitaire due à la pandémie de COVID-19. Devant la hausse des demandes et la réorganisation nécessaire du travail et des services en raison des mesures gouvernementales, Centraide Mauricie souhaite ainsi éviter qu’il y ait bris de services pour certains organismes communautaires, dont la mission est plus que jamais essentielle.

Selon la directrice régionale de Centraide Mauricie, Julie Colbert, plusieurs organismes doivent présentement adapter de nombreux services, spécialement lorsque leur mission s’adresse aux personnes qui, aujourd’hui, sont contraintes à l’isolement volontaire et au confinement, spécialement les personnes de 70 ans et plus. Par ailleurs, bon nombre de bénévoles dans les organismes communautaires figurent aussi parmi cette tranche d’âge, et ne peuvent désormais plus agir comme bénévoles, étant contraintes de rester à la maison.

«Oui, il y a un manque de bénévoles, mais ça change aussi les façons de faire. Maintenant, ce sont les organismes qui doivent aller vers les personnes, et non l’inverse. Ça entraîne des coûts de transport, de déplacement, d’achat de matériel sanitaire aussi. Ce sont des coûts qui n’étaient pas forcément budgettés par les organismes, qui ne roulent déjà pas sur l’or», considère Julie Colbert.

Un fonds d’urgence a donc été mis en place afin de soutenir la mission des organismes dans l’immédiat. En deux jours, pas moins de 15 000 $ ont pu être amassés par des dons du public, mais également par la contribution de grandes entreprises, dont l’usine de Trois-Rivières d’Emballages Kruger qui a fait un don de 10 000$.

Sur le plan national, des entreprises comme la Banque Nationale, Desjardins, Industrielle Alliance, Métro et la Sun Life ont aussi contribué.

«Le but est de répondre aux besoins dans l’immédiat. Nous sommes conscients que ce n’est pas tout le monde qui peut donner en ce moment, mais ceux qui peuvent le faire, on les encourage à le faire», mentionne Mme Colbert, soulignant que le fonds d’urgence s’ouvrira aux 102 organismes que regroupe Centraide Mauricie, mais également à d’autres organismes du territoire afin que la mission de chacun soit préservée.

Il est possible de faire un don par le biais du site Internet www.centraidemauricie.ca.