Marili B. Desrochers

Fonds de 200 millions$: une part pour les jeunes

La Jeune Chambre de commerce de la Mauricie (JCCM) souhaite qu'une somme de 40 millions de dollars du fonds de diversification de 200 millions$ soit consacrée aux promoteurs de 18 à 40 ans «pour des subventions et des prêts».
«On propose qu'une proportion de 20 % du fonds soit réservée pour des projets de démarrage ou de transfert d'entreprise portés par des promoteurs de 18 à 40 ans en Mauricie», a annoncé, ce matin, la présidente Marili B. Desrochers. Et ce message a été transmis aux ministres Zakaïb et Blanchet ainsi qu'aux coprésidents du comité de diversification économique, chargés d'établir les critères de financement de cette enveloppe post-Gentilly-2.
Par ailleurs, la Jeune Chambre est à préparer un mémoire en vue de la commission parlementaire sur le déclassement de la centrale nucléaire, ayant été officiellement invitée à y participer. Trois enjeux y seront abordés: entrepreneuriat, conciliation travail-famille et redressement des finances publiques, dont le remboursement de la dette.
Selon le vice-président, Marc-André Houle, «les jeunes n'ont pas eu beaucoup de place sur ce fonds de diversification». «Et on a entendu beaucoup d'appels à attirer de grandes entreprises en région», a ajouté le directeur du comité Vigie.
Or, la Jeune Chambre préconise plutôt le soutien à l'entrepreneuriat jeunesse pour contrer le phénomène de l'exode des jeunes et combattre la hausse récente du taux de chômage.
Tous les détails dans Le Nouvelliste de mercredi