La directrice générale de la Fondation Santé Bécancour-Nicolet-Yamaska, Danielle Gamelin, et son président, Pierre Fréchette.

Fondation santé Bécancour-Nicolet-Yamaska: 38 542 $ pour cinq projets

BÉCANCOUR — C’était Noël avant le temps, mardi, dans les locaux du Centre de femmes Parmi Elles, à Gentilly. En effet, la Fondation Santé Bécancour-Nicolet-Yamaska avait de bonnes nouvelles pour les enfants et les familles, soit le financement de cinq projets pour une somme de 38 542 dollars.

«La famille, incluant la jeunesse, c’est l’une de nos priorités d’investissement, outre la santé mentale, les personnes âgées en perte d’autonomie et les autres clientèles», a fait savoir le président de la Fondation, Pierre Fréchette.

D’ailleurs, c’est le Centre de femme Parmi Elles qui reçoit l’aide la plus importante, soit 20 000 dollars, pour sa Ludothèque. Non seulement ce coup de pouce permettra-t-il de bonifier les jeux éducatifs, mais sa coordonnatrice, Geneviève Legault, a annoncé l’ouverture d’un point de service à Saint-Grégoire dès janvier.

Par ailleurs, un montant de 12 552 dollars servira à l’évaluation TDAH continuum jeunesse, du CIUSSS MCQ, au point de service Gentilly et Centre Filles de la Sagesse à Nicolet. Au même endroit, l’atelier de stimulation - Programme d’aide personnelle, familiale et communautaire, reçoit un soutien de 2880 dollars tandis que les salles de thérapie par le jeu seront améliorées pour 910 dollars. Finalement, une somme de 2200 dollars va aux Minigyms dans les municipalités.

L’été dernier, la Fondation avait fait un appel de projets au bénéfice des enfants du territoire et de leur famille dans le but de faire un don de 25 000 dollars. Pas moins de 16 projets ont été reçus pour un montant qui frôlait les 140 000 dollars. 

«La Fondation a donc donné un montant beaucoup plus élevé que celui annoncé. Alors, pour aider à combler l’écart, la Fondation invite les gens à participer en grand nombre à la deuxième édition de la course ou de la marche de 2,5 ou 5 kilomètres du Triathlon Nitek Laser de Nicolet qui aura lieu le 27 mai 2018. Les fonds amassés lors de cette activité communautaire seront versés à la Fondation», explique la directrice générale, Danielle Gamelin.

«Nous savons tous l’importance de vivre dans un milieu de vie en santé et dynamique. C’est une question de solidarité. Nous en sommes tous responsables et nous en profitons tous. Voilà pourquoi nous avons besoin de la générosité et du soutien de toute la communauté de Bécancour-Nicolet-Yamaska», renchérit son président.

Ce dernier a invité toute la population à participer à la seule activité-bénéfice annuelle de la Fondation, soit son Souper gastronomique qui aura lieu le vendredi 23 mars 2018, à l’Auberge Godefroy de Bécancour. 

Quelque 250 convives y sont attendus afin de déguster un repas quatre services de haute gastronomie accompagné de vins soigneusement choisis par un sommelier de la SAQ.