Sur la photo: Sylvie Limoges, directrice adjointe – programme de lutte contre le cancer, douleur chronique et services spécialisés au CIUSSS Mauricie – Centre-du-Québec, Annie Ouellette, chef de service du développement clinique en cancérologie et des services d’hémato-oncologie pour la rive nord, Johanne Hinse, présidente du conseil d’administration de la Fondation RSTR, Gilles Hudon, directeur des services multidisciplinaires CIUSSS – MCQ et Rénald Côté, président de l’Association des auxiliaires bénévoles du CHRTR.

Fondation RSTR: plus d’un million $ versé pour améliorer les services aux usagers

TROIS-RIVIÈRES — La Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières (RSTR) a versé plus d’un million de dollars au cours de la dernière année pour financer divers projets visant à améliorer les services aux usagers du Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) et d’autres établissements de santé de la région.

Comme si ce n’était pas assez, la Fondation s’engage à verser un montant comparable à la fin de la présente année.

Selon la direction de la Fondation RSTR, de nombreux mécanismes de collaboration et de soutien, comme l’entraide, l’action bénévole, la participation citoyenne, les dons, la collaboration entre organisations, la responsabilité sociale des entreprises ainsi que l’analyse des besoins a permis la mobilisation des ressources et la réalisation de ses projets.

«On a été à l’écoute des demandes des différents services. On s’était donné comme mandat de redonner encore plus aux usagers. Nous avions une série de projets et il y en a plusieurs qui ont été réalisés», explique la présidente du conseil d’administration de la Fondation, Johanne Hinse.

Cette dernière précise que plusieurs des projets qui ont vu le jour cette année visaient à acquérir de l’équipement ayant un impact direct sur l’amélioration des services aux usagers.

«Il faut que ça rende la vie des patients meilleure. C’est vraiment au centre de la mission de la Fondation», rappelle-t-elle.

Exemple des efforts découlant de ce que la Fondation RSTR qualifie d’«écosystème philanthropique», l’Association des auxiliaires bénévoles du CHRTR a choisi de dédier sa contribution annuelle afin d’implanter un réseau Wi-Fi dans le service d’hémato-oncologie. Les bénéficiaires pourront, à compter du mois de juin, avoir un code leur donnant accès au Wi-Fi installé spécialement pour eux. Ce projet est né à la suite de nombreuses demandes des patients de cette unité de soins.

«Certains patients y passent de longues heures dans le cadre de leurs traitements. Ça leur permet donc de passer le temps», souligne le président de l’Association des auxiliaires bénévoles du CHRTR, Rénald Côté.

Fait à noter, les auxiliaires bénévoles sont ces personnes que l’on peut voir à l’hôpital de Trois-Rivières et qui dirigent les usagers, offrent un café et œuvrent à la boutique de cadeaux. Les revenus générés par leurs activités sont toujours investis pour favoriser le mieux-être des patients.