Dans l’ordre habituel, on retrouve Lise Beaulieu, vice-présidente du conseil d’administration, Suzanne Mongrain-Ross, secrétaire, et Pierre Lamothe, président.

Fondation communautaire du Saint-Maurice: 99 fonds pour 4,3 M$ d’actifs

Trois-Rivières — La Fondation communautaire du Saint-Maurice a profité de la Journée nationale de la philanthropie pour faire le point sur ses 16 années d’activités.

Le tout a débuté en 2003 avec un fonds pour les personnes handicapées de 3000 dollars. La Fondation gère maintenant 99 fonds pour des actifs de plus de 4,3 millions de dollars et des rendements moyens de 5,18 % dans les dix dernières années.

Membre des Fondations communautaires du Canada, la Fondation communautaire du Saint-Maurice a pour mission de mettre en commun des fonds petits et grands qui sont versés dans des fonds de dotation permanents dont seul le produit est distribué selon les objectifs fixés par le créateur.

«Selon le Petit Robert, un philanthrope est une personne qui s’emploie à améliorer le sort matériel et moral des hommes, et ce, par amour de l’humanité. Voilà ce qui définit bien l’engagement et la vocation des créateurs de fonds par l’entremise de la Fondation communautaire du Saint-Maurice», explique la direction.

Celle-ci fait remarquer que la philanthropie est un outil de développement incontournable pour le développement des communautés. «Que ce soit en santé, en éducation, en culture, en environnement, en lutte à la pauvreté et à l’exclusion, plusieurs organismes travaillent dans l’ombre en philanthropie», soulignent les dirigeants.

Plus particulièrement, disent-ils, la Fondation communautaire du Saint-Maurice est une fondation publique, qui constitue et gère des fonds, avec des principes élevés de morale et de justice, à l’appui d’organismes locaux et régionaux en supportant un large éventail d’activités.