La CAM aidera le CCCM à se doter d’un défibrillateur externe automatisé.

Financement pour un nouveau défibrillateur

TROIS-RIVIÈRES — La Coopérative des Ambulanciers de la Mauricie (CAM) a annoncé, la semaine dernière, qu’elle contribuera à l’achat d’un défibrillateur externe automatisé (DEA) pour le Club de camping et de caravaning de la Mauricie (CCCM).

Comme le CCCM parcourt plus de 15 terrains de camping différents en un été, la CAM voit donc l’intérêt de s’impliquer dans ce projet. «Nous offrons des services de soins préhospitaliers d’urgence auprès de la population de la Mauricie et du Centre-du-Québec et nous sommes très sensibles à la cause. Nous croyons qu’un DEA peut faire une différence», a déclaré le directeur général de la CAM, Michel Garceau, par voie de communiqué.

La majorité des 23 sorties faites par les membres du CCCM se font sur le territoire de la Mauricie et du Centre-du-Québec, d’où l’importance de se doter d’un tel outil.

«La plupart de ces emplacements peuvent recevoir une moyenne de plus de 270 unités, soit plus de 13 800 personnes», a ajouté le président du CCCM qui œuvre aussi à titre de paramédic à la CAM, Dave Paquin.

Le CCCM possède déjà un DEA qu’il utilise lors de ses déplacements, mais il pourrait s’avérer fort utile qu’il soit doté d’équipements supplémentaires. «Cette contribution de la CAM rejoint notre mission ainsi que la volonté du conseil d’administration d’être présent auprès de la population et de faire une différence! Nous sommes fiers de nous impliquer dans notre communauté», a conclu le président du conseil d’administration de la CAM, Rémy St-Onge.

La CAM représente l’entreprise ambulancière la plus importante en région, alors qu’elle reçoit environ 50% des affectations du Centre de communication santé.