L’augmentation des octrois à l’UQTR la place en deuxième position.
L’augmentation des octrois à l’UQTR la place en deuxième position.

Financement de la recherche: l’UQTR parmi les meilleures

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Selon les données que vient de publier l’organisme Research Infosource inc., l’UQTR figure parmi les cinq universités canadiennes ayant connu les meilleurs pourcentages de croissance dans leur financement de recherche de 2018 à 2019.

Au cours de cette période, l’université trifluvienne a enregistré un essor de 38 % de ses octrois de recherche. Ce résultat la hisse, à ce chapitre, en deuxième position parmi les universités québécoises.

L’UQTR a en effet connu un accroissement de 8 millions $ de ses octrois de recherche pendant cette période. Il s’agit de l’augmentation la plus élevée dans le réseau de l’Université du Québec.

L’UQTR vient ainsi de gagner deux places au Classement 2020 des meilleures universités canadiennes en recherche, passant de la 34e à la 32e position.

«Nous sommes extrêmement heureux de ces résultats», indique le vice-recteur à la recherche et au développement de l’UQTR, Sébastien Charles. «Ils témoignent du grand dynamisme et de l’excellence de nos professeurs et de nos étudiants-chercheurs, de même que de la qualité de nos équipes oeuvrant en soutien à la recherche», souligne-t-il.

«Notre université a développé, avec le temps, une expertise scientifique d’envergure internationale et elle contribue désormais de façon marquée à l’avancement des connaissances fondamentales et appliquées dans plusieurs secteurs d’importance pour notre société», ajoute le vice-recteur.