Le Nouvelliste
Le Centre de prévention du suicide Accalmie de Trois-Rivières, par le biais de sa Fondation pourrait recevoir un don de 100 000 $, remis par iA Groupe financier. Sur cette photo d’archives, on y retrouve Véronique Landry, responsable des communications de l’organisme, Patrice Larin, directeur général de la Fondation et du Centre de prévention du suicide Accalmie et Mylène Davignon, responsable du développement philanthropique à la Fondation et au Centre de prévention du suicide Accalmie.
Le Centre de prévention du suicide Accalmie de Trois-Rivières, par le biais de sa Fondation pourrait recevoir un don de 100 000 $, remis par iA Groupe financier. Sur cette photo d’archives, on y retrouve Véronique Landry, responsable des communications de l’organisme, Patrice Larin, directeur général de la Fondation et du Centre de prévention du suicide Accalmie et Mylène Davignon, responsable du développement philanthropique à la Fondation et au Centre de prévention du suicide Accalmie.

Finaliste pour un prix de 100 000 $:  un concours bienvenu pour la Fondation prévention du suicide Accalmie

Amélie Houle
Amélie Houle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Alors que les derniers jours ont mis à l’avant-scène les problèmes de santé mentale, le Centre de prévention du suicide Accalmie, qui enregistre de son côté une augmentation de 15 % de sa clientèle depuis le début de la pandémie, pourrait bien au cours du mois prochain, par l’entremise de sa Fondation, être l’heureux récipiendaire d’un prix de 100 000 $. Remise par iA Groupe financier, cette somme lui permettrait entre autres de solidifier le filet humain nécessaire autour de la population et de rehausser la mobilisation sociale en prévention du suicide.