Le chantier de reconstruction du pont Marc-Trudel, à Shawinigan, a officiellement pris fin vendredi.
Le chantier de reconstruction du pont Marc-Trudel, à Shawinigan, a officiellement pris fin vendredi.

Fin des travaux de reconstruction du pont Marc-Trudel

Matthieu Max-Gessler
Matthieu Max-Gessler
Le Nouvelliste
Shawinigan — Les travaux de reconstruction du pont Marc-Trudel, sur la route 157, à Shawinigan, ont pris fin vendredi, soit plusieurs semaines plus tôt que prévu.

Dans un communiqué envoyé vendredi, le gouvernement du Québec indique en effet que les derniers travaux ont été exécutés au cours de la semaine du 25 au 31 octobre. La fin du chantier était prévue en décembre 2020.

«Je suis ravi de constater que ce projet d’envergure pour la région a pu se concrétiser plus rapidement que prévu, et ce, tout en maintenant un lien routier ouvert à la circulation durant toute la durée des travaux. Les sommes investies par notre gouvernement ont permis de moderniser cette infrastructure qui offre maintenant aux usagers du réseau un pont sécuritaire pour plusieurs années», a souligné le ministre des Transports, François Bonnardel.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet, a également salué cette nouvelle, en rappelant l’importance du pont comme «axe stratégique» de circulation dans la région.

La députée de Laviolette-Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, s’est aussi réjouie de la fin de ces travaux, qui ont grandement perturbé la circulation entre le centre-ville de Shawinigan et le secteur de Shawinigan-Sud ces dernières années.

«La fin des travaux est une excellente nouvelle, tout comme l’aménagement de la passerelle multifonction, qui favorisera grandement les piétons et les cyclistes dans ce secteur. Je tiens à remercier les citoyennes et citoyens de Shawinigan pour leur collaboration et leur patience tout au long des travaux», a-t-elle mentionné.

«Le chantier de remplacement du pont Marc-Trudel représentait plusieurs défis importants, dont celui de démolir et de reconstruire la structure au-dessus de la rivière Saint-Maurice, près du barrage d’Almaville, et celui, surtout, de maintenir la circulation sur cette artère importante pendant toute la durée des travaux. Ces défis ont été relevés de brillante façon, et je remercie toute la population pour sa patience et sa courtoisie malgré les inconvénients et les ralentissements de la circulation», a renchéri le maire de Shawinigan, Michel Angers, dans le même communiqué.

Rappelons que la reconstruction du pont Marc-Trudel a débuté en 2018. Une première moitié du nouveau pont a été construite pour ne pas interrompre la circulation pendant que l’on démolissait l’ancienne structure.

Selon le ministère des Transports, le débit de circulation moyen de ce pont est de 21 700 véhicules par jour, dont 3 % de véhicules lourds.