Feu d’artifice annulé à La Tuque... comme partout ailleurs

La Tuque - Le feu d’artifice prévu le 24 juin à La Tuque est annulé, et reporté au 1er juillet, si les conditions le permettent. Le tout devait être projeté du haut de la montagne de Ski La Tuque.

En fait, l'interdiction touche de toute façon toutes les municipalités en raison des risques liés aux feux de forêt.

«C’est comme ça un petit peu à la grandeur de la province. Tout est annulé en raison des conditions actuelles très propices à la propagation d’un incendie et l’interdiction de feux à ciel ouvert actuellement en vigueur. Le service de sécurité incendie de Ville de La Tuque demande la collaboration des citoyens pour ne pas faire de feu à ciel ouvert, de feux d’artifice, de lanternes volantes ou lanternes chinoises pour les prochains jours et jusqu’à avis contraire», explique le capitaine à la prévention, Alexandre Bilodeau. 

Et rien n’est acquis pour la Fête du Canada. «Évidemment, on va réévaluer tout ça, mais avec les prévisions qu’on a en ce moment, ce serait quand même peu probable que ça ait lieu le 1er juillet parce que les conditions et les prévisions sur le 15 jours ne sont pas encore favorables. À moins que ça changerait, ça va être évalué quelques jours avant, mais pour l’instant, on est excessivement prudent», a-t-il fait savoir.

Et depuis mardi, dans tous les secteurs de La Tuque incluant La Croche et Parent, ainsi que dans les municipalités de La Bostonnais et de Lac Édouard, le service de sécurité incendie effectuera de la surveillance pour interdire tous feux extérieurs. À l’exception d’un foyer avec pare-étincelle dans le périmètre urbain, aucun feu n’est autorisé en ce moment considérant l’indice d’inflammabilité extrême.

«Le non-respect des consignes émises par la SOPFEU et le service de sécurité incendie de Ville de La Tuque pourrait entraîner un constat d’infraction. La plupart des incendies de forêt étant causés par des activités humaines, la collaboration de tous est alors essentielle», conclut M. Bilodeau.