Fêtes des 100 ans de Sainte-Angèle-de-Prémont: un dernier tour de piste

Le rideau tombera samedi soir sur les festivités du 100e anniversaire de Sainte-Angèle-de-Prémont. Après de nombreuses activités de toutes sortes, le comité organisateur convie la population à un défilé qui sera suivi d'un banquet.
Le conseiller municipal Denis Bergeron est à la tête de l'organisation du Défilé du centenaire. Celui-ci aura un cachet historique.
«Il y a eu 11 maires à Sainte-Angèle et on a trouvé 10 descendants de ces maires-là qui vont parader. C'est un clin d'oeil au passé. Aussi, on a essayé de trouver une auto ancienne qui cadre avec le mandat de chacun des maires. La plus vieille date de 1923. À part la mienne, on est pas mal dedans!», raconte M. Bergeron, qui roulera en Chevrolet Appache 1958 rouge, lui qui est l'arrière-petit-fils du premier maire de Sainte-Angèle-de-Prémont, Édouard Bergeron.
En plus des 20 voitures antiques déjà confirmées, huit chars allégoriques représentant différents organismes circuleront dans les rues du village. Le comité a aussi invité les maires Robert Lalonde (Saint-Léon-le-Grand), Réjean Carle (Sainte-Ursule) et Serge Dubé (Saint-Paulin) à prendre part au défilé, car Sainte-Angèle-de-Prémont tire ses origines de ces trois localités.
Le défilé coïncide avec la 4e Exposition de voitures anciennes. Les exposants seront invités à prendre part au défilé, ce qui fera grimper le nombre de voitures durant l'événement. Les exposants peuvent remporter différents prix, dont celui du coup de coeur des participants et des visiteurs qui devront choisir le plus beau véhicule.
Le défilé débutera à 14 h au Vignoble Prémont et prendra fin à la Ferme Nouvelle-France. Animé par Antoine Gélinas, le défilé accueillera également le président d'honneur des fêtes et député de Maskinongé, Marc H. Plante, la représentante fédérale de Berthier-Maskinongé, Ruth Ellen Brosseau, et la mairesse Barbara Paillé, elle qui est fort occupée à régler avec le comité organisateur les petits détails de dernière minute entourant la tenue du banquet de fermeture à la Ferme Nouvelle-France.
«On sera 170 personnes et c'est complet. Nos billets se sont vendus en deux semaines», explique Mme Paillé.
Le banquet sera l'occasion de souligner l'apport des dirigeants d'organismes ayant contribué aux activités des fêtes du 100e. La participation des donateurs sera également saluée.
La portion musicale de la soirée a été confiée à la chanteuse Manon Boisvert et les Gentlemen. Un feu d'artifice viendra mettre un terme aux festivités sur le coup de 23 h.
Selon Mme Paillé, la vente rapide des billets pour le banquet témoigne de la popularité des activités tenues au fil des derniers mois.
«Ce sont des fêtes à notre image. On se rassemble, on mange, on s'amuse. Ce sont de gros partys pour avoir du plaisir.»