Tout comme l’an dernier (notre photo), les Fêtes champêtres prévoient une foule d’activités pour petits et grands.

Fêtes champêtres à Sainte-Anne-de-la-Pérade: une célébration de la ruralité

Sainte-Anne-de-la-Pérade — La municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pérade sera le théâtre d’une troisième édition des Fêtes champêtres du 9 au 11 août. Pour la première fois, le week-end s’amorcera en soirée, vendredi, de 17 h à 22 h, avec une performance du chansonnier Yan Boissonneault et son invité d’honneur, MC Gilles. Le Cercle des conteurs sera également de la partie.

C’est sous le thème Célébrons notre ruralité que se dérouleront les festivités. La secrétaire de l’événement, Maryse Bellemare, indique que plusieurs nouveautés sont au programme, tant du côté des exposants que des activités, comme en témoigne la nouvelle soirée d’ouverture.

«Nous aurons un échassier qui joue du bongo», illustre-t-elle, de même qu’une compétition de sciage avec un godendard. Les gens pourront s’essayer également au taureau mécanique.

Les activités les plus populaires demeurent, soit la mini-ferme où seront exposés de nombreux animaux. Le tout sera agrémenté de jeux gonflables, de maquillage et de sculptures de ballons.

Une messe thématique fait également partie de la programmation de même que l’Heure du conte avec Mme Farfelue pour les enfants.

Maryse Bellemare ne peut préciser combien de gens fréquentent les Fêtes champêtres depuis la première édition, en 2017, à l’occasion des fêtes du 350e anniversaire de la municipalité. C’est que toutes les activités sont gratuites, grâce à la collaboration de plusieurs partenaires commerciaux et l’on ne fait donc pas le décompte des visiteurs. L’organisation remarque toutefois que beaucoup de personnes proviennent de l’extérieur de la municipalité. «L’idée, c’est de montrer que Sainte-Anne-de-la-Pérade, ce n’est pas seulement les petits poissons des chenaux», dit-elle.

D’ailleurs, l’ouverture de la Ferme du Tarieu, brasserie et distillerie, cet automne, près de l’autoroute, devrait créer un engouement tout nouveau envers Sainte-Anne-de-la-Pérade en tant que destination touristique. «On a très hâte», avoue Mme Bellemare.

La tout nouveau commerce, lancé par deux jeunes entrepreneurs de la place devenus «cultivateurs de saveurs», selon leur expression, n’a pas attendu la construction de son édifice pour commencer à lancer ses produits. Deux de ses bières de microbrasserie sont déjà en vente dans la région, dont la Chiendent brassée à partir d’orge brassicole cultivée sur place.

Les visiteurs pourront profiter de leur passage aux Fêtes champêtres pour visiter la municipalité et ses attraits touristiques en profitant notamment de l’activité Sacré circuit qui permet de découvrir le patrimoine culturel et religieux tout le long du Chemin-du-Roy, de Champlain à Sainte-Anne-de-la-Pérade.