La Ville de Shawinigan a publié un communiqué, vendredi, visant «à rassurer les citoyens concernant la tenue du traditionnel feu de joie pour l’édition 2019» de la fête nationale au parc de la Rivière-Grand-Mère.

Fête nationale au parc de la Rivière-Grand-Mère: les parties trouvent un terrain d’entente

SHAWINIGAN — Les craintes de voir les festivités de la fête nationale compromises par l’interdiction du feu de joie sur l’île du parc de la Rivière-Grand-Mère auront finalement connu un dénouement rapide et heureux alors que la Ville de Shawinigan publiait un communiqué, vendredi, visant «à rassurer les citoyens concernant la tenue du traditionnel feu de joie pour l’édition 2019».

Rappelons qu’Alain Lirette, responsable de la fête nationale à Shawinigan, lançait mercredi dernier un cri du cœur tandis qu’une directive remettait en question le feu de joie, dans le but de protéger les travaux de dragage effectués plus tôt cette année dans la rivière Grand-Mère pour en retirer des sédiments. Une rencontre avait ensuite été annoncée pour vendredi afin de trouver un terrain d’entente qui permettrait d’aller de l’avant avec l’événement.

Il semble donc que la rencontre ait été fructueuse, puisque des mesures d’atténuation sont maintenant prévues et que l’événement peut aller de l’avant, avec l’aval des autorités.

Le feu de joie sera ainsi positionné au centre de l’île. La végétation, sous et autour du feu, sera temporairement enlevée. Un canal sera creusé autour du cercle de feu pour conserver le ruissellement à l’intérieur de l’île. Les cendres et les débris seront retirés dès la fin de l’événement et le site sera réensemencé après la fête.

Contacté vendredi, au terme de la réunion, M. Lirette ne cachait pas sa joie. «La communication a été bonne. Je suis bien content qu’on ait réussi à s’entendre. Il reste juste à faire beau», a-t-il déclaré.

Du côté de la Ville, on indique que ce sont des mesures minimales dans les circonstances. On rappelle qu’il s’agit de la première tenue de l’événement depuis que l’on a revu la configuration du parc et que des travaux visant à protéger l’environnement ont été effectués.