Le président du conseil d’administration, Francis Trépanier, et le président du comité organisateur, Benoît Montreuil, ont présenté la programmation de la 51e édition du Festival western de Saint-Tite.

Festival western de Saint-Tite: une édition tout en variété

SAINT-TITE — La 51e édition du Festival western de Saint-Tite se tiendra sous le signe de la musique, des rodéos et de la danse country cette année. La programmation de l’événement, qui se déroulera du 7 au 16 septembre, a été dévoilée mercredi matin, laissant toute la place aux artistes et aux athlètes qui feront vibrer cet événement.

Les deux grands spectacles de la 51e édition avaient déjà été annoncés au cours des dernières semaines, soit le spectacle d’ouverture avec «Je voulais marier Renée Martel», mais aussi «Mon nom est Johnny Cash», soulignant le 15e anniversaire de la mort de ce grand de la musique country. Ce dernier spectacle affiche d’ailleurs déjà complet pour les deux représentations.

Ainsi, d’autres artistes viendront agrémenter la portion musicale de cette 51e édition, avec notamment la Famille Daraîche et ses invités, dont Mario Pelchat et Isabelle Boulay, le dimanche 9 septembre. Le mercredi 12 septembre, Annie Blanchard se produira en spectacle et en profitera pour faire le lancement officiel de son album «Welcome soleil».

Kaïn sera de passage au festival le jeudi 13 septembre, de même que la troupe Québecissime avec son spectacle «Cowboys» le vendredi 14 septembre. La portion musicale du Country Club Desjardins se clôturera avec le spectacle Open Country de Mountain Daisies le samedi 15 septembre, avec notamment Patrick Norman, Andréanne A. Malette, Cindy Bédard et Wilfred LeBouthillier.

Une programmation musicale variée sera aussi présentée à la Forge Loto-Québec, avec plus de cinquante artistes sur scène, dont Véronique Labbé, Cindy Bédard, Gabrielle Goulet, les Mountain Daisies, et plusieurs autres, mélangeant le country traditionnel et le «New Country».

À la suite des commentaires reçus des participants l’an dernier, l’organisation a doublé la superficie du Saloon Hydro-Québec, dédié à la danse country. Désormais, les amateurs de danse profiteront d’un espace de 7200 pieds carrés pour venir danser, suivre des ateliers et entendre les DJ venus de partout au Québec.

Rodéos
L’organisation aura dû à nouveau se défendre sur la place publique cette année en ce qui concerne le bien-être animal et la tenue des rodéos. Mais le Festival western persiste et signe: les rodéos sont l’essence même de son existence et l’organisation est à l’avant-garde de ce qui se fait de mieux en matière de bien-être animal. Ainsi, le président du comité organisateur, Benoît Montreuil, assure que les 10 rodéos traditionnels de la Coupe Canada et de l’International professional rodeo association (IPRA) se tiendront tel que prévu, sans craindre de débordements ou de manifestations de la part d’opposants à l’industrie du rodéo.

«Nous ne sommes pas inquiets. Nous avons revu nos protocoles et nous sommes toujours aussi confiants de respecter les plus hauts standards en ce qui concerne le bien-être animal», réitère-t-il, rappelant que les travaux du comité consultatif mis en place avec le MAPAQ pour encadrer l’industrie du rodéo au Québec sont toujours en cours. On ne craint pas non plus que les sorties publiques de la SPCA Montréal de même que la publication du rapport commandé par le professeur Alain Roy puissent nuire à la vente de billets. Même si la billetterie du festival n’ouvre que cette fin de semaine, l’organisation note une hausse des inscriptions au Fan Club, à qui une prévente des billets de rodéos est réservée.

Le festival revient également cette année avec ses têtes d’affiche du rodéo, une équipe qui fera la promotion du festival à travers les circuits de rodéos cet été. Une nouvelle mouture incluant Anne Lottinville, Carl Bernier, Danian Nutt, Tyler Foster et le clown de rodéo Brinson James, a donc été nommée.

Zone ado
Par ailleurs, une nouveauté s’ajoute, en complément de l’offre de la Place de la famille Le Lait. La nouvelle Zone Ado devrait satisfaire la clientèle jeunesse qui fréquente le Festival western en famille, avec la présence d’une grande roue, d’un mur d’escalade, de jeux d’évasion, d’animation 5D, de jeux de tables et d’une aire de restauration. La Zone Ado sera aménagée sur la rue Saint-Paul, juste à côté de l’église.