Georges Laraque

Festival du cochon: la SPCA Montréal appuie Georges Laraque

Après l'ex-hockeyeur Georges Laraque, voilà que la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) de Montréal en rajoute et dénonce à son tour la cruauté animale du Festival du cochon de Sainte-Perpétue.
Par l'entremise de sa page Facebook, l'organisme montréalais a appuyé la sortie publique de Laraque qui demandait à la population de boycotter cet événement qu'il a qualifié de «dégueulasse». «La SPCA de Montréal tient à ce que le public soit avisé que nous sommes clairement opposés à cet événement, qui soumet les cochons à du stress et à des souffrances inutiles pour des fins de soi-disant "divertissement"», pouvait-on y lire, mercredi soir.
Dans son message, la SPCA de Montréal a également tenu a rappeler à la population qu'il est toujours possible de loger une plainte concernant l'utilisation des cochons en contactant le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) au 1-844-ANIMAUX.
Samedi, Georges Laraque avait invité la population à boycotter le Festival du cochon de Sainte-Perpétue puisque, selon lui, l'événement «consiste à terroriser des cochons et des sangliers pour les utiliser comme divertissement.»
Mercredi soir, l'organisation du Festival du cochon de Sainte-Perpétue n'a pas souhaité commenter cette nouvelle attaque sur la place publique, lorsque contactée par Le Nouvelliste, préférant se concentrer à la préparation de la 37e édition de l'événement.
De son côté, la mairesse de Sainte-Perpétue, Line Théroux, déplorait cette nouvelle sortie contre le Festival. En plus de rappeler l'aspect sécuritaire de l'activité pour les animaux, elle en a également profité pour décocher une flèche à l'endroit de Laraque. «Du temps qu'il jouait au hockey, il se permettait de frapper les gens... Nous, à notre festival, il y a personne qui fait de mal aux animaux», a-t-elle commenté.
La 37e édition du Festival du cochon de Sainte-Perpétue se tiendra du 30 juillet au 3 août.