De gauche à droite, à l'arrière: Dany Toupin, trésorier, Jacques Saint-Laurent, administrateur, Annie Roberge, vice-présidente et Julie Hubert, administratrice. À l'avant, François Dubois, président et Judith Bastien, administratrice, accompagnés de la mascotte du Festiroule, Westy.

Festiroule country: briser les records pour la 10e édition

Le Festiroule country célèbre son 10e anniversaire cette année et à cette occasion, l'organisation s'attend à briser tous les records, à commencer par le nombre de véhicules récréatifs qu'elle accueillera au cours de la période de cinq jours que durera exceptionnellement l'événement, soit du 31 mai au 4 juin.
L'an dernier, quelque 300 VR s'étaient rendus au parc de l'Exposition. Le Festiroule s'attend à voir environ 375 VR se pointer, cette année, prévoit le président, François Dubois.
«C'est un beau gros problème», dit-il. «On s'attend à les placer autant sur le terrain de l'Exposition que sur le terrain à côté du stade de baseball et sur celui du Collège Laflèche», dit-il. La rue de Calonne, entre le Colisée et le Collège Laflèche, sera fermée pour l'occasion, du mercredi au dimanche.
Le nombre de bénévoles sera aussi haussé en conséquence et passera de 50 à 70.
Quant à la qualité des spectacles, elle sera elle aussi rehaussée, et ce, grâce au nombre croissant de visiteurs.
Le samedi 3 juin, le Festiroule accueillera en effet Guylaine Tanguay, une vedette bien connue du monde du country, pour un spectacle de 120 minutes, à 21 h. «Pour la 10e édition, on a mis le paquet. On a une belle brochette d'artistes», indique M. Dubois en invitant les gens à se rendre sur la page Facebook Festiroule country de Trois-Rivières pour consulter l'horaire. Des bracelets sont en vente à l'entrée soit pour une journée ou pour toute la durée de l'événement.
Le Festiroule country souhaite accroître le nombre de visiteurs de la région et accorde de l'importance à ses visiteurs en offrant notamment des navettes pour transporter les gens des emplacements des spectacles jusqu'à leur VR. On s'assure ainsi que même les personnes à mobilité réduite puissent participer.
Le président Dubois et sa conjointe, Annie Roberge, fréquentent aussi entre 20 et 25 festivals par année afin de faire la promotion du Festiroule country et en profiter aussi pour parler de l'intégration des personnes handicapées.
Le Festiroule country permet de financer l'organisme BAIL-Mauricie.
La coordonnatrice de l'organisme, Judith Bastien, indique que depuis 10 ans, le festival a permis de générer environ 75 000 $. Cette année, on espère récolter entre 20 000 $ et 30 000 $.
BAIL-Mauricie, qui existe depuis 1999, a pour mission d'aider les personnes handicapées à se trouver un logement adapté ou facilement adaptable à leur condition. Il couvre des demandes en provenance de toute la Mauricie et du Centre-du-Québec. Plus d'une centaine de ces personnes ont pu trouver un logement répondant à leurs besoins très particuliers depuis 10 ans grâce à ce service.