L’école primaire Niska à Opitciwan, en Haute-Mauricie, est fermée jusqu’à nouvel ordre.

Fermeture temporaire de l'école primaire d'Opitciwan

LA TUQUE — L’école primaire Niska de la communauté atikamekw d’Opitciwan, en Haute-Mauricie, a dû fermer ses portes en raison d’un refus de travailler de plusieurs membres du personnel. Le Conseil des Atikamekw d’Opitciwan fait présentement enquête.

«Une enquête sera déployée dès lundi matin, 18 mars 2019, par le comité de santé et sécurité au travail. Suite à l’investigation, de nouvelles mesures pourraient être prises», pouvait-on lire dans le communiqué en début de journée.

Des élèves et des membres du personnel ont signalé des malaises et des problèmes de santé en raison notamment de la présence d’odeurs persistantes dans le bâtiment.

«Une agente de santé environnementale et publique de Services aux Autochtones Canada (SAC) sera sur place du 18 au 22 mars inclusivement afin de procéder à des tests de la qualité de l’air ainsi qu’à l’inspection de l’enveloppe du bâtiment (sous-sol de l’école primaire Niska). Nous serons en mesure d’obtenir des résultats de tous ces tests au courant de la semaine», indique le Conseil.

L’école, fréquentée par environ 500 élèves, sera fermée jusqu’à nouvel ordre.