Les étagères de la librairie Clément Morin se vident rapidement, si bien que la fermeture définitive a été devancée au 14 juillet, confirme la propriétaire Sylvie Morin.

Fermeture devancée pour Clément Morin

Initialement prévue pour le 19 juillet, la fermeture définitive de la librairie Clément Morin, du boulevard des Forges, se fera finalement le samedi 14 juillet. L'écoulement rapide des inventaires est notamment responsable de ce changement de date.
La propriétaire, Sylvie Morin, expliquait hier qu'une bonne partie de l'inventaire avait été retournée aux distributeurs. «Nous avions un droit de retour sur les livres sur une partie de l'inventaire, alors nous en avons profité. Mais pour le reste, tout ce qui est sur le plancher est soldé à 40 %», rappelle Mme Morin, qui ne cache pas que les jours à venir seront aussi occupés qu'émotifs.
«Tout va très vite, on travaille fort, et je pleure beaucoup aussi. Ce sont des journées bien particulières qui s'en viennent», confie Mme Morin, qui dit avoir une pensée toujours aussi importante pour les employés de la librairie qui tiennent toujours le fort.
Par ailleurs, tout ce qui se trouve sur le plancher, comme les bureaux, les étagères ainsi que le matériel informatique, est également à vendre d'ici le 14 juillet.
Rappelons que la propriétaire prend sa retraite. Le propriétaire des cafés Morgane, Guy Marcotte, avait tenté de prendre la relève de la librairie, mais à défaut de trouver un partenaire intéressé à s'associer avec lui, a dû se désister. La librairie emploie au total 25 employés.