Le lien interrives La Gabelle restera fermé à la circulation automobile au moins jusqu’à la mi-septembre.

Fermé au moins jusqu’à la mi-septembre

TROIS-RIVIÈRES — Le lien interrives de La Gabelle restera fermé au moins jusqu’à la mi-septembre.

Au terme d’une rencontre qui a eu lieu mercredi, les intervenants siégeant sur le comité ayant comme mission de trouver une solution afin de rouvrir le lien ont convenu de prendre le temps nécessaire pour analyser des moyens possibles qui permettront d’éviter la récurrence des accidents à cet endroit. Une troisième rencontre aura d’ailleurs lieu à la mi-septembre. Le comité de travail, mis sur pied à la demande d’Hydro-Québec, regroupe des représentants des municipalités de Saint-Étienne-des-Grès, Notre-Dame-du-Mont-Carmel ainsi que de la Sûreté du Québec.

«Notre objectif commun est de trouver une solution qui garantira la sécurité des employés d’Hydro-Québec ainsi que de tous les utilisateurs du lien interrives de La Gabelle. Cette cohabitation sécuritaire est primordiale et demeure le but premier de notre réflexion. La situation sur laquelle nous nous penchons est complexe. L’événement impliquant un employé d’Hydro-Québec le 11 juillet dernier a mis en lumière le fait que nous faisons face à certains comportements inappropriés. Si une solution simple pouvait permettre de corriger le tir, elle serait déjà en place. Il est donc trop tôt pour discuter de la réouverture probable du lien interrives pour les véhicules motorisés et nous ne voulons pas émettre d’hypothèses tant et aussi longtemps que le travail du comité ne sera pas terminé.», peut-on lire dans un communiqué émis par Hydro-Québec.

Par ailleurs, les membres du comité ont convenu de ne pas commenter la situation tant qu’une solution ne sera pas adoptée. Le maire de Saint-Étienne-des-Grès, Robert Landry, confirme tout de même que quelques scénarios sont présentement sur la table.

À la suite de la décision d’Hydro-Québec de fermer le lien aux véhicules automobiles, deux pétitions avaient été démarrées par les citoyens des deux rives, l’une pour fermer définitivement le lien et l’autre, pour qu’il soit rouvert.

Rappelons que le lien demeure ouvert aux piétons et aux cyclistes. Cependant, des fermetures sporadiques prévues au cours de l’automne afin de compléter les travaux résiduels mis en branle par la société d’État s’appliqueront également aux piétons et aux cyclistes. Le statut du lien interrives est mis à jour sur le site web d’Hydro-Québec au www.hydroquebec.com/gabelle et via la ligne Info-Projets au 1 866 388-1978.