La tournée de consultation initiée par Jean-Martin Aussant, Gabriel Nadeau-Dubois et Maïté Labrecque-Saganash, entre autres, suscite l'intérêt de nombreux Trifluviens.

Faut qu'on se parle: déjà complet à Trois-Rivières

À peine annoncée, la tournée de consultation Faut qu'on se parle affiche déjà complet à plusieurs endroits au Québec, dont à Trois-Rivières. «Les inscriptions sont closes», peut-on lire sur le site du groupe des cinq en vue de cette soirée du 22 novembre prochain, au Cégep de Trois-Rivières.
De toute évidence, les gens n'ont pas tardé à se rendre sur le site Internet du nouveau mouvement initié par Maïtée Labrecque-Saganash, Claire Bolduc, Jean-Martin Aussant, Gabriel Nadeau-Dubois et Alain Vadeboncoeur. 
Ces trois derniers seront d'ailleurs présents à la réunion trifluvienne. Dix rencontres aux quatre coins de la province sont déjà prévues, en plus des «assemblées de cuisine» où des citoyens les inviteront.
Dix questions seront soumises aux participants sur des sujets aussi variés que l'éducation, l'économie, la démocratie, les régions, l'indépendance, les premiers peuples, la diversité, la culture, la santé et le climat.