L’Opération Nez rouge a récemment été lancée à Trois-Rivières. De gauche à droite: Marie-Pier Leblanc, représentante de Simon Allaire, député de Maskinongé, Marc Bellemare, organisateur pour Louiseville, Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières, Micheline Guillemette, présidente de la Fondation des amis des Estacades et Mylène Bélanger, coordonnatrice de l’Opération Nez rouge.
L’Opération Nez rouge a récemment été lancée à Trois-Rivières. De gauche à droite: Marie-Pier Leblanc, représentante de Simon Allaire, député de Maskinongé, Marc Bellemare, organisateur pour Louiseville, Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières, Micheline Guillemette, présidente de la Fondation des amis des Estacades et Mylène Bélanger, coordonnatrice de l’Opération Nez rouge.

Faire du chemin avec Opération Nez rouge

Trois-Rivières — La neige qui s’est abattue sur la région, jeudi, vient rappeler que le temps des Fêtes n’est pas si loin, ni son cortège de fêtes de bureaux et de réunions familiales souvent bien arrosées. C’est aussi le retour de l’incontournable Opération Nez rouge qui en est à sa 36e édition, cette année.

La région emboîte évidemment le pas dans cette longue tradition et mettra elle aussi en valeur le slogan 2019 de l’Opération Nez rouge: «L’appel qui fait du chemin».

Du côté de Trois-Rivières, l’organisation a décidé d’apporter une contribution environnementale, cette année, en supprimant les bouteilles d’eau qui étaient offertes aux bénévoles auparavant. Une gourde sera plutôt remise à chaque bénévole qui aura, du même coup, la responsabilité de l’apporter chaque soir. Ce geste permettra d’éviter l’usage unique de quelque 600 bouteilles de plastique.

Du côté de Bécancour, le lancement a été effectué en présence de Michel Legault, président d’honneur, Ginette Deshaies, présidente de Transport des personnes de la MRC de Bécancour, Nancy Pepin, directrice des opérations pour Nez rouge et Diane Tétreault, vice-présidente de la Caisse Desjardins de Gentilly-Lévrard–Rivière du Chêne.

Pour la première fois, l’Opération Nez rouge de Trois-Rivières tiendra également une soirée électrique, le 14 décembre. Tous les propriétaires de voitures électriques seront en effet invités à venir faire des raccompagnements avec leur voiture. Le véhicule accompagnateur de la promotion sera également électrique grâce à un partenariat avec Trois-Rivières Chevrolet. L’organisation trifluvienne compte bien que ce ne soit là que le début de ses efforts de réduction de son empreinte écologique.

Trois-Rivières s’implique pour une 34e édition et c’est la Fondation des amis des Estacades qui en sera à nouveau le maître d’œuvre pour une 19e année. Les dates de raccompagnement seront les 29 et 30 novembre ainsi que les 5, 6, 7, 12, 13, 14, 19, 20, 21, 24, 27, 28 et 31 décembre. Le numéro à composer sera le 819 373-0111.

L’Opération Nez rouge de Trois-Rivières, rappelons-le, a fait renaître le service à Louiseville, en 2015, sous forme d’une centrale satellite en collaboration avec la Maison des jeunes l’Éveil jeunesse. Depuis, 411 raccompagnements ont été réalisés. La centrale secondaire de Louiseville sera ouverte les 29 et 30 novembre ainsi que les 6, 7, 13, 14, 20 et 21 décembre.

À Shawinigan, Denis Goulet (à gauche) est le président et coordonnateur de l’Opération Nez rouge tandis que Mylen Pellerin et Julien Bureau, tous deux pharmaciens Uniprix, sont les coprésidents d’honneur de l’événement.

Après un an d’interruption, le service de raccompagnement Opération Nez rouge sera de retour dans le secteur Nicolet-Bécancour grâce à l’organisme Transport des personnes de la MRC de Bécancour qui en sera le maître d’œuvre. La station VIA 90,5 FM mettra à la disposition de l’organisation ses locaux de Saint-Grégoire qui serviront de centrale puisque les axes routiers à proximité facilitent l’accessibilité. Huit soirées de raccompagnement seront offertes soit les 29 et 30 novembre de même que les 6, 7, 13, 14, 20 et 21 décembre. Pour le service, il faut composer le 819 293-4011 à partir du 29 novembre. La mascotte Nez rouge sillonnera le territoire suivant: Bécancour, Nicolet, La Visitation-de-Yamaska, Saint-Célestin, Grand-Saint-Esprit, Sainte-Monique, Saint-Wenceslas, Baie-du-Febvre, Pierreville, Saint-François-du-Lac et Saint-Léonard-d’Aston. L’organisation profitera de l’occasion pour introniser Michel Legault au Temple de la renommée pour ses 25 ans d’implication.

À Shawinigan, c’est le Club Optimiste de Shawinigan-Sud qui sera maître d’œuvre pour une septième année. Les dates de raccompagnement sont les 29 et 30 novembre de même que les 6, 7, 13, 14, 20, 21, 24, 27, 28 et 31 décembre. Il faudra contacter le 819 556-4001. Le territoire desservi comprend la grande région de Shawinigan, les secteurs Shawinigan-Sud, Grand-Mère, Lac-à-la-Tortue et Saint-Jean-des-Piles de même que les municipalités de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Saint-Boniface et Saint-Mathieu-du-Parc. Plusieurs postes de bénévoles sont disponibles pour la centrale, la téléphonie, la répartition ou la formation ainsi que pour le service sur la route.

Finalement, du côté de Mékinac, il faudra composer le 418 365-4811 pour obtenir un raccompagnement les 29 et 30 novembre de même que les 6, 7, 13, 14, 20, 21 et 31 décembre. Ceux et celles qui voudraient rencontrer Nez rouge en personne lors de leur soirée peuvent l’inviter en composant 418 365-6402.

Dans Mékinac, l’Opération Nez rouge peut compter sur les maires des municipalités de la MRC qui sont tous présidents d’honneur. De gauche à droite: Gérard Vandal, Saint- Séverin, Yvon Bourassa, Lac-aux-Sables, Guy Dessureault, Saint-Roch-de-Mékinac, Paul Labranche, Saint-Adelphe et à l’avant, Gilles Damphousse, conseiller municipal de Saint-Tite représentant la mairesse Annie Pronovost.

Léo Trépanier, président du conseil d’administration de la Caisse de Mékinac-Des Chenaux, rappelle que l’Opération Nez rouge permet non seulement de rendre nos routes plus sécuritaires, mais «avec les dons générés par la campagne de raccompagnement, des milliers de jeunes au Québec pourrons bénéficier du soutien d’organismes locaux, notamment pour le sport amateur.»