Une quarantaine d'exposants sont présents toute la fin de semaine à l'Exponimaux.

Exponimaux: se divertir et mieux comprendre les animaux

Trois-Rivières — L’Exponimaux est de retour pour une quatrième année, cette fin de semaine, au Complexe sportif Alphonse-Desjardins (CSAD). Plus de 100 animaux sont sur place jusqu’à dimanche pour le plus grand plaisir des amis des bêtes. Une quarantaine d’exposants en profitent également pour en apprendre davantage aux visiteurs sur les meilleures façons de prendre soin de leurs compagnons, qu’ils soient à poils ou à écailles.

Chiens, chats, lapins, chèvres, lapins, reptiles, poissons: toute la gamme des animaux de compagnie que l’on peut avoir au Québec est représentée à l’Exponimaux. Si le but premier de l’événement est le divertissement, surtout pour les jeunes familles qui étaient nombreuses à s’y présenter samedi, son volet éducatif a aussi une grande importance.

«On a des spécialistes qui peuvent répondre aux questions des gens dans plusieurs domaines, explique Mahée Mondou, organisatrice de l’Exponimaux. Ça peut permettre aux gens de mieux comprendre leurs animaux pour mieux s’en occuper, en sachant par exemple quelle nourriture leur donner.»

Les visiteurs qui ont le coup de foudre pour un animal à l’Exponimaux peuvent également décider de l’adopter. Ils ne doivent cependant pas s’attendre à quitter le CSAD accompagnés de leur nouveau compagnon.

«Ils peuvent donner un dépôt ou s’entendre avec l’élevage, mais ils n’ont pas le droit de repartir avec un animal, précise Mme Mondou. On veut que les gens prennent le temps d’y penser avant d’adopter, parce qu’on ne veut pas qu’ils changent d’avis trois mois après. L’abandon d’animaux, il y en a beaucoup trop chaque année.»

Une mini-ferme est sur place toute la fin de semaine.

La Société protectrice des animaux (SPA) de la Mauricie compte d’ailleurs parmi les exposants de l’événement. Elle y a été invitée pour donner de l’information sur l’adoption d’un animal et présenter ses pensionnaires, qui ont eux-mêmes été abandonnés par leurs précédents maîtres.

Mme Mondou assure par ailleurs que les élevages qui sont invités à l’Exponimaux sont seulement ceux qui sont reconnus pour leur éthique et leurs bonnes pratiques, en garantissant que leurs animaux n’ont pas été croisés à tout va avec d’autres espèces. «Plusieurs remettent même un certificat de bonne santé», souligne-t-elle.

En plus des exposants, des modules de jeux sont installés pour les enfants qui désirent bouger. Un spectacle des SuperDogs est également présenté à 11 h, 13 h 30 et 16 h.

L’Exponimaux se poursuit dimanche, de 10 h à 18 h. L’entrée coûte 10 $, mais est gratuite pour les enfants de moins de deux ans. À noter que l’organisation n’admet aucun chien à l’intérieur autre que ceux amenés par les exposants.