Frédéric Dion a atteint le centre de l'Antarctique en solo à l'aide d'un cerf-volant à traction, devenant ainsi la première personne à réussir cet exploit en solitaire.

Exploit de l'année: Frédéric Dion en Antarctique

Frédéric Dion, l'aventurier de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, se préparait depuis plusieurs années pour réaliser en 2014 le plus gros défi de sa vie. Parti de la base russe de Novolazarevskaya le 10 novembre dernier, Frédéric Dion a mis 36 jours pour atteindre le centre de l'Antarctique en solo, aussi appelé le pôle sud d'inaccessibilité et situé à 3718 m d'altitude, à l'aide d'un cerf-volant à traction devenant ainsi la première personne à réussir cet exploit en solitaire et aussi rapidement.
Cet endroit, marqué par un buste de Lénine, est un des lieux les plus isolés et inhospitaliers de la terre. Ce périple de près de 2100 km sur des skis tirés par la force du vent s'est fait dans un environnement hostile à toute vie.
L'aventurier a dû affronter des températures pouvant descendre sous la barre des -50 degrés Celsius, composer avec la destruction de son traîneau, vaincre des engelures, subir un blizzard avec des vents de 150 km/h et éteindre un incendie qui a failli brûler sa tente.
Frédéric Dion poursuit depuis son rêve en Antarctique et continue d'établir plusieurs records. Il a atteint la veille de Noël le pôle sud géographique avant d'entreprendre le lendemain la traversée du continent par son centre.