Le cas du coaccusé de Kaven Sirois dans l'affaire du triple meurtre de la rue Sicard à Trois-Rivières reviendra en cour le 11 janvier 2016 pour les procédures de requête en assujettissement de la Couronne et les plaidoiries sur sentence.

Événement de l'année: un triple meurtre bouleversant à Trois-Rivières

N.D.L.R. L'année 2014 a été fertile en émotion alors que plusieurs événements, parfois tristes parfois heureux, ont marqué l'actualité. Le Nouvelliste vous présente trois de ceux-ci, soit l'événement de l'année, le coup de coeur de l'année et l'exploit de l'année dans la région.
Le 11 février 2014 a profondément marqué Trois-Rivières. Ce froid matin d'hiver, trois jeunes vies ont été fauchées. Deux soeurs, 22 et 17 ans, et l'amoureux de la plus jeune d'entre elles, 17 ans, ont été froidement assassinés par balles. Les deux présumés meurtriers - un a avoué avoir commis ces assassinats - sont des adolescents de 16 et 17 ans.
Lors de l'arrivée des policiers au domicile des deux soeurs sur la rue Sicard, à Trois-Rivières, les deux présumés meurtriers étaient sur place. Ils se sont rapidement rendus sans offrir de résistance. Une histoire de coeur serait à l'origine du drame.
De plus, les publications sur les pages Facebook des deux adolescents avaient de quoi glacer le sang. On y retrouvait plusieurs messages haineux et illustrations morbides. La population de Trois-Rivières de même que celle de tout le Québec ont profondément été choquées par ces événements incompréhensibles. Des cérémonies à la mémoire des victimes ont notamment eu lieu au Collège Marie-de-l'Incarnation (CMI) ainsi qu'à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), les maisons d'enseignement fréquentées par les deux soeurs.
Les deux adolescents ont depuis été accusés de meurtres prémédités et de complot pour meurtre contre les trois victimes, la mère des deux soeurs assassinées et des policiers. L'adolescent de 17 ans devra subir un procès alors que celui de 16 ans a plaidé coupable en juin dernier.