Julie Plouffe et François Labarre, les copropriétaires d’Espace-Temps Jeux d’évasion.

Espace-Temps: jeux d’évasion pour tous les âges

TROIS-RIVIÈRES — Grands amateurs de jeux d’évasion un peu partout au Québec, Julie Plouffe et François La Barre se sont rendu compte que les enfants étaient une clientèle quelque peu laissée pour compte. Ces deux enseignants ont alors décidé de fonder Espace-Temps Jeux d’évasion et d’établir leur entreprise à Trois-Rivières sur le boulevard Gene-H.-Kruger.

«Ça fait longtemps qu’on travaille sur ce projet et c’est vraiment l’accomplissement du projet», lançait jeudi soir Julie Plouffe lors de l’ouverture officielle de l’entreprise.

Constatant que les centres de jeux d’évasion, qui sont de plus en plus populaires au Québec, sont souvent destinés à des adultes, les deux entrepreneurs ont décidé de rejoindre une clientèle plus jeune.

«On a fait au-dessus de 70 jeux d’évasion au Québec et on se disait qu’il n’y en a pas pour les enfants. On s’est dit qu’on pouvait en créer», précise François La Barre.

Espace-Temps propose quatre salles aux thématiques diverses dès son ouverture. Il est donc possible de prendre part à des jeux d’évasion qui ont comme thématique Fous des jeux, Le butin, Le musée ou encore Le clan. L’objectif est de résoudre des énigmes afin d’ouvrir des cadenas et poursuivre sa progression. «Nous voulons avoir d’ici quelque temps sept salles, dont deux adaptées aux enfants», note M. La Barre.

Ces salles thématiques resteront en place environ un an, avant d’être renouvelées. La création des scénarios et des énigmes sont des créations originales de la nouvelle entreprise.

D’abord enseignants, les deux entrepreneurs estiment que les jeux d’évasion peuvent permettre aux enfants de mettre en pratique leurs apprentissages pédagogiques. Pouvant être livrés à eux-mêmes dans les salles, les enfants doivent sérieusement se creuser les méninges pour parvenir à trouver les solutions. Les parents peuvent même observer leur enfant derrière une fenêtre à effet miroir.

«Ils pourront voir leurs enfants évoluer dans la salle sans que ceux-ci les voient», soutient M. La Barre.

«Il faut travailler en équipe et ça développe beaucoup chez les enfants le sens de l’autonomie. On veut que les gens soient fiers à la fin de l’expérience.»

Les groupes scolaires pourront aussi trouver leur compte dans cette nouvelle entreprise. En effet, des énigmes peuvent être adaptées en fonction des apprentissages des élèves. «On peut intégrer des notions que les élèves viennent de voir en classe», explique Julie Plouffe.

Bien qu’Espace-Temps rend accessible les jeux d’évasion pour les enfants, les adultes qui souhaitent se casser la tête rencontreront de véritables défis.