Les travaux permettront de limiter la pollution provenant des cours d'eau.

Troisième phase de protection pour le lac Saint-Paul

La troisième et dernière phase d'un projet d'amélioration de la qualité de l'eau des habitats fauniques du lac Saint-Paul vient d'être entamée par le Comité ZIP Les Deux rives.
Le lac Saint-Paul est un écosystème qui offre des habitats de grande qualité à la faune et à la flore.
Il est bordé au nord par la réserve écologique Léon-Provencher.
On y retrouve plus d'une vingtaine d'espèces de poissons, dont la perchaude.
Le lac a toutefois connu des épisodes de prolifération de cyanobactéries qui ont causé un fort taux de mortalité chez les poissons. C'est que les cours d'eau qui se déversent dans le lac sont affectés par un problème de pollution agricole. 
Le projet consiste donc à réduire l'apport de ces polluants, notamment par la plantation d'une bordure de végétaux sur les rives de ces cours d'eau, ce qui créera du même coup de l'ombre et de nouveaux habitats fauniques. 
Le projet touche une centaine de producteurs agricoles et 95 km de cours d'eau.