La forte neige rend les déplacements difficiles samedi.

Tempête: déplacements difficiles partout dans la région

La tempête de neige qui s'est abattue sur le Québec a rendu la conduite automobile périlleuse. Toutes les routes du sud-ouest, du centre et de l'est de la province étaient enneigées. Les routes de la Mauricie et au Centre-du-Québec n'ont pas fait pas exception.

L'ensemble du réseau routier en Mauricie et au Centre-du-Québec est enneigé et la visibilité était réduite. Les précipitations ont toutefois cessée en fin d'après-midi. 

Globalement, la visibilité était réduite sur plusieurs tronçons des autoroutes 20, 40 et 10. Elle était même nulle sur la 20, dans le secteur de Montmagny. La route 175, dans la Réserve faunique des Laurentides, était aussi à déconseiller, de Stoneham vers L'Étape.

Une accumulation de neige variant entre 20 et 30 centimètres est prévue d'ici samedi soir.

La Sûreté du Québec (SQ) a fait état de plusieurs sorties de routes depuis vendredi soir.

Hélène Nepton, porte-parole de la Sûreté du Québec, a appelé les conducteurs à la prudence : « Il faut être excessivement vigilant et ralentir la vitesse de notre véhicule, il faut aussi s'assurer de bien enlever la glace sur le pare-brise, afin de bien voir. »

La SQ a fait un appel à la prudence et indiquait que des effectifs supplémentaires étaient présents sur le territoire afin d'assurer la sécurité.

Le ministère des Transports du Québec recommandait aux automobilistes de rester à la maison si cela est possible. «Ce sont des conditions assez uniformes partout, c'est difficile», a expliqué le porte-parole du ministère des Transports, Louis Lalancette. «Au ministère, on conseille aux usagers de reporter leurs déplacements s'ils peuvent ou à tout le moins, de les planifier vraiment bien. Réduisez votre vitesse, allumez vos phares et gardez vos distances».

À l'aéroport Montréal-Trudeau, certains vols ont été annulés ou retardés en raison de la tempête. Le vice-président de l'agence Voyage Arc-en-ciel de Trois-Rivières, Justin Bordeleau, confiait samedi matin que les annulations de vols ne touchaient pas les clients de l'agence. 

«Je touche du bois. Nous avons plusieurs clients dont les vols sont reportés, mais pas annulés. Il y a des retards, mais c'est normal dans les circonstances», dit-il. 

Avec le froid qui a perduré ces dernières semaines, les agences de voyage connaissent une très belle saison. «L'achalandage est là. Avec dame nature qui est bipolaire dernièrement, les clients sont plus nombreux à venir nous voir», note le vice-président de Voyages Arc-en-ciel. 

Le transporteur par autobus Orléans Express a annoncé de son côté que tous ses départs étaient conditionnels aux conditions routières. «Plusieurs retards, annulations ou interruptions de parcours sont à prévoir. Les correspondances pour ces départs ne sont pas garanties. Ceci comprend les correspondances avec les autres transporteurs», avise Orléans Express dans un communiqué publié samedi en milieu d'avant-midi. 

Dimanche, le soleil sera de retour. 

Avec la Collaboration de La Presse et de La Presse canadienne