La Tuque veut favoriser l'implantation des bacs bruns, afin de permettre aux citoyens de la Haute-Mauricie de faire du compostage.

La Tuque veut augmenter le recyclage

Les élus de La Tuque ont lancé un appel à la collaboration aux citoyens et aux entrepreneurs du territoire afin d'augmenter la récupération. La plus récente version du Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) pour la Haute-Mauricie prévoit plusieurs actions, dont la mobilisation citoyenne, afin d'augmenter de façon significative le recyclage efficace.
Avec cette initiative, La Tuque vise l'atteinte des objectifs fixés par le gouvernement aux municipalités, soit de ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées, de recycler 70 % du papier, du carton, plastique, verre et métal résiduel, de recycler 60 % de la matière organique putrescible résiduelle, de recycler et valoriser 80 % des résidus de béton, de brique et d'asphalte, ainsi que de trier à la source ou acheminer vers un centre de tri 70 % des résidus de construction, de rénovation et de démolition du segment d'un bâtiment.
«Les normes gouvernementales sont de plus en plus sévères en matière d'environnement. Si on ne change pas nos habitudes collectivement, cela aura un énorme impact sur notre compte de taxes dans un futur proche. Ce n'est jamais sexy de parler de déchets, mais nous n'avons pas le choix», a mentionné Normand Beaudoin, maire de La Tuque.
Actuellement, chaque contribuable paie 351$ pour la gestion des déchets et des matières recyclables. Les éléments concernant le traitement des déchets représentent 77 % de la facture.
«La seule façon qu'on peut éviter de faire exploser le compte de taxes de nos citoyens par rapport aux déchets dans un futur proche, c'est de travailler tous ensemble en équipe, autant les citoyens que les entreprises, pour améliorer nos performances en recyclage. Plus nous allons recycler comme il faut, plus nous allons réduire nos dépenses en matière de gestion des matières résiduelles. C'est un défi qui nous concerne tous», a lancé M. Beaudoin.
La Ville a fait connaître quelques actions qui sont prévues au PGMR et qui seront réalisées au cours des prochains mois. La Municipalité analysera, entre autres, toutes ses options pour favoriser l'implantation des bacs bruns, afin de permettre aux citoyens de la Haute-Mauricie de faire du compostage.
Une campagne de sensibilisation ciblée sera effectuée auprès des entreprises pour augmenter le recyclage qui est déficient dans ce secteur. La Municipalité va également augmenter sa collaboration avec la Coopérative de solidarité ETC. Une campagne de sensibilisation sera lancée auprès des citoyens pour les informer de l'importance des 3R, soit la réduction, le réemploi et le recyclage. 
La Municipalité croit que les citoyens seront plus enclins à modifier leur comportement s'ils sont mieux informés sur le fait que les choix qu'ils font en matière environnementale ont une incidence directe sur leur compte de taxes.