L'inauguration d'un panneau d'interprétation sur le Martinet ramoneur s'est déroulée en présence de Geneviève Perreault, biologiste pour QuébecOiseaux, Robert Matteau, président de la fabrique de Saint-Élie-de-Caxton, Fred Pellerin, Jean-Sébastien Guénet, directeur général du regroupement QuébecOiseaux et Réjean Audet, maire de Saint-Élie-de-Caxton.

La protection du Martinet ramoneur célébrée à Saint-Élie-de-Caxton

La protection du Martinet ramoneur, cet oiseau qui fait son nid dans des cheminées, a récemment été célébrée à Saint-Élie-de-Caxton.
Cette activité s'est tenue dans la petite localité car la cheminée de l'ancien presbytère de l'endroit est utilisée par cet oiseau menacé comme site de nidification. Une entente de protection a d'ailleurs été conclue entre les propriétaires du bâtiment et l'organisme QuébecOiseaux afin que cette cheminée demeure disponible pour le Martinet ramoneur.
Un panneau d'interprétation a d'ailleurs été conçu en collaboration avec le conteur Fred Pellerin et installé sur le terrain du presbytère.
Le Martinet ramoneur est un oiseau menacé et protégé en vertu de la Loi sur les espèces en péril et de la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs. Avis aux propriétaires de maison dont la cheminée pourrait être visitée par cet oiseau: il ne représente aucun risque de dommage ou d'incendie et aucun danger pour la santé. Si un tel oiseau a élu domicile chez vous, il est recommandé d'effectuer les travaux de ramonage, de rénovation de la cheminée ou de la toiture entre le 1er septembre et le 1er mai, soit quand les martinets sont absents, de maintenir la cheminée accessible et de signaler sa présence au regroupement QuébecOiseaux.