Glissement de terrain au coeur de Saint-Alexis-des-Monts

La région est encore touchée par des glissements de terrain. Le sol s'est dérobé le long de la rue Saint-Joseph, au coeur du village de Saint-Alexis-des-Monts, emportant l'accotement sur une soixantaine de mètres.
«Nous avons fermé la route par mesures préventives. Nous ne voulons pas courir de chance avec les précipitations qui s'annoncent ce week-end», explique le maire de la Municipalité, Michel Bourassa. 
Un détour est proposé aux automobilistes et le maire indique qu'aucune résidence n'est menacée.
Des spécialistes de la Sécurité civile se sont rendus sur les lieux vendredi afin d'évaluer la situation. Des ingénieurs devront déterminer si un autre glissement de terrain est imminent. «Le sol à cet endroit est en sable, ce qui est beaucoup moins propice aux glissements de terrain que de la glaise», note le maire. 
Ailleurs dans la région, la Sécurité civile a enregistré quatre nouveaux glissements de terrain, soit sur la rue des Hérons à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, sur le chemin de la Petite-Pointe à Sainte-Geneviève-de-Batiscan ainsi que sur le rang Saint-Alexis à Saint-Luc-de-Vincennes. 
La situation était surveillée de près dans cette municipalité, alors qu'un poteau électrique menaçait d'être emporté par le glissement de terrain.
Le ministère des Transports a aussi dû procéder à la fermeture de la route 263 au-dessus de la rivière Gentilly à Lemieux, au Centre-du-Québec. À cet endroit, la route s'est affaissée en raison d'un bris dans un ponceau. Des travaux d'urgence ont été commencés et l'avis de fermeture demeure en vigueur au moins jusqu'à lundi.
La route 354 à Sainte-Anne-de-la-Pérade a également été partiellement fermée sur une portion de 150 mètres entre la route à Wellie et les limites de la municipalité, en raison du haut niveau de la rivière Sainte-Anne. La circulation se fait en alternance à cette hauteur à l'aide de feux de circulation.