Une plus grande partie du rang Saint-Joseph à Saint-Maurice a été emportée samedi à la suite du glissement de terrain de vendredi.

Glissement de terrain à Saint-Maurice: la route s'effrite

Le rang Saint-Joseph à Saint-Maurice continue de s'effriter samedi à la suite de l'important glissement de terrain survenu vendredi.
La Sécurité civile rapporte samedi après-midi que le ravin engendré par le glissement de terrain s'est agrandi, si bien qu'une plus grande partie de cette route située près de Saint-Luc-de-Vincennes a été emportée. 
«Le trou se rend maintenant jusqu'à la moitié de la route. Un côté complet du rang a été emporté depuis vendredi matin», note Sébastien Doire, le directeur régional de la Sécurité civile. 
La municipalité de Saint-Maurice surveille la situation de près. Bien sûr, un tronçon du rang Saint-Joseph est fermé à la circulation, mais aucun résident n'a dû être évacué. Rappelons qu'une importante quantité de terre s'est déplacée sur une distance de plus de 300 pieds très tôt vendredi. Le sol à cet endroit demeure très instable, si bien qu'il ne serait pas étonnant de voir le trou s'agrandir et poursuivre l'effritement de la route.
Les rivières plus au nord sous surveillance
Alors que le niveau des cours d'eau est à la baisse au Centre-du-Québec, les autorités ont à l'oeil les rivières au nord de Shawinigan. Plusieurs de celles-ci ont toujours leur couvert de glace et les températures sont à la hausse ce week-end dans la région.
«Nous avons des températures chaudes et nous attendons de la pluie», précise Sébastien Doire. «On va voir l'impact que ça va avoir sur les rivières plus au nord de la région.»