À partir du 1er mars, la MRC des Chenaux mettra fin à la collecte des ordures des commerces.

Entreprises dans des Chenaux: fin de la collecte des ordures en 2017 

La MRC des Chenaux a adopté un budget 2017 dans lequel rien de particulier ne se démarque si ce n'est qu'à partir du 1er mars, elle mettra fin à la collecte des ordures des commerces.
Ces derniers devront se tourner vers les entreprises privées qui sont déjà présentes sur le territoire.
La MRC avait pris l'habitude d'accommoder les commerces à ce chapitre, mais «on s'est rendu vite compte que ça venait déstabiliser l'ensemble de nos opérations. Notre service était conçu pour les résidences avec des bacs roulants», explique le directeur général, Pierre St-Onge.
La gestion des conteneurs commerciaux devenait problématique. Une lettre a donc été envoyée à tous les commerces pour leur annoncer la nouvelle.
Cette mesure devrait entraîner une économie significative, en 2018, car les commerces venaient grossir le tonnage des déchets enfouis et donc affectaient les performances réelles des municipalités qui reçoivent des ristournes quand elles font beaucoup de recyclage.
La MRC des Chenaux a adopté un budget de 4 083 692 $ pour 2017, soit une très légère hausse par rapport à l'année précédente. Le coût estimé à la tonne pour l'enfouissement des ordures subit justement une hausse, en 2017, passant de 80 $ à 85 $, ce qui entraîne une augmentation des quotes-parts de 4,25 % à ce chapitre.
La richesse foncière uniformisée générale augmente de 1,72 %. Toutefois, celles de Batiscan, Sainte-Geneviève-de-Batiscan et Saint-Narcisse augmentent respectivement de 6,78 %, 7,42 % et 10,37 % ce qui a un impact notable sur leurs quotes-parts.
«Ce n'est pas un budget avec beaucoup de surprises», indique le directeur général. La modernisation des rôles d'évaluation, selon les directives du ministère des Affaires municipales, se poursuivra au cours de 2017.
La MRC utilisera un excédent de 50 000 $, à nouveau cette année, afin d'équilibrer son budget. «On prend également un montant de 107 251 $ dans les excédents non affectés, mais du Fonds de développement du territoire», indique M. St-Onge.
Les dépenses générales d'opérations de la MRC augmentent de 11,57 %.