Dans l'ordre habituel, on retrouve Sonia Gagné, vice-présidente Performance des opérations chez Recyc-Québec, Charles Guillemette, directeur général de la CCICQ, et Émilie Charest, coordonnatrice de projets.

Économie circulaire dans la ZEN

La Chambre de commerce et d'industrie du Coeur-du-Québec (CCICQ) a procédé mardi au lancement du projet économie circulaire | Zone économique naturelle (ZEN) sur les territoires de la MRC de Bécancour, la MRC de Nicolet-Yamaska et la Ville de Trois-Rivières.
Le projet vise l'expansion de la symbiose industrielle présente dans le parc industriel et portuaire de Bécancour sur l'ensemble de la ZEN.
Selon le directeur de la Société, Maurice Richard, les entreprises du parc industriel de Bécancour ont toujours été à l'avant-garde en termes de symbiose industrielle.
«Après plus de 15 ans de travaux pour une meilleure gestion des sous-produits industriels, l'étape suivante évidente était d'impliquer l'ensemble des entreprises de la région dans la démarche. En plus de diminuer l'impact environnemental des entreprises, les symbioses industrielles permettent avant tout d'améliorer la compétitivité et la prospérité des entreprises. Nous sommes très fiers de collaborer avec la CCICQ à la transition régionale vers l'économie circulaire», a-t-il commenté.
Rappelons qu'une symbiose est un réseau local d'entreprises et de collectivités maillées entre elles par des échanges de matières résiduelles, d'eau, d'énergie ou de ressources matérielles et même immatérielles, bref, des synergies. Une aide de 165 000 dollars a été annoncée par Recyc-Québec.