Entente de principe entre le CIUSSS et l’APTS

TROIS-RIVIÈRES — L’alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux (APTS) a conclu une entente de principe avec le Centre intégré universitaire de santé et de service sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

«ll s’agit d’une entente très positive qui atteint nos objectifs et respecte les particularités de notre région. C’est d’autant plus important pour nos membres que cette entente va régir, pour de nombreuses années, nos relations de travail avec l’employeur», a déclaré dans un communiqué de presse Sylvie Godin, représentante nationale de l’APTS Mauricie-Centre-du-Québec.

«Un blitz intensif aura ainsi permis de clore les négociations de façon satisfaisante pour tous et toutes. [...] Avec l’entrée en scène du médiateur, à la fin novembre, les deux parties ont pu intensifier leurs efforts et trouver des voies de compromis. La possibilité de se retrouver en arbitrage, passage obligé en cas d’échec de la médiation, aura également pesé dans la balance.»

Les quelque 4200 membres de l’APTS des régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec seront appelés dans les prochaines semaines à se prononcer sur l’entente de principe.

La représentante nationale de l’APTS se dit toutefois en confiance que l’entente de principe pourra rallier l’appui des membres.

Rappelons que les négociations qui ont mené à cette entente de principe ont été nécessaires à la suite de la refonte des centres de santé et de services sociaux. Au même titre que les autres corps de métier, les membres de l’APTS sont regroupés sous une seule et même affiliation syndicale pour l’ensemble du CIUSSS MCQ.

Les membres de l’APTS offrent des services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale, de soutien clinique et de prévention.