Le CIUSSS MCQ va tenir une enquête sur l’éclosion de coronavirus au CHSLD Laflèche.
Le CIUSSS MCQ va tenir une enquête sur l’éclosion de coronavirus au CHSLD Laflèche.

Enquête au CHSLD Laflèche

Marie-Eve Lafontaine
Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) va tenir une enquête interne sur l’éclosion de COVID-19 au Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) Laflèche à Shawinigan où un peu plus de 75% des résidents ont contracté le coronavirus et plus du quart en sont morts.

«On va faire notre enquête interne et il y a eu quelqu’un dépêché par Québec avec qui je suis allé visiter le CHSLD Laflèche pour s’assurer que les mesures étaient vraiment adéquates à ce moment-ci et qu’on assurait la protection des résidents et des travailleurs», explique Carol Fillion, président-directeur général du CIUSSS MCQ.

Des recommandations seront émises pour éviter qu’un tel drame ne se reproduise. «Nous allons faire l’enquête une fois la crise terminée, et sans équivoque, on va communiquer les éléments d’amélioration qui seront souhaités (...)», affirme M. Fillion.

D’ailleurs, des leçons ont déjà été tirées de ce qui s’est produit au CHSLD Laflèche, et elles ont permis d’améliorer les interventions au CHSLD Mgr Paquin qui est à son tour aux prises avec une éclosion. Par exemple, les personnes asymptomatiques ont rapidement été testées.

Par ailleurs, la Mauricie-Centre-du-Québec a franchi le cap des 1000 cas de COVID-19, mardi. En fait, 1015 personnes infectées ont été recensées depuis le début de la pandémie. C’est 26 de plus que la veille. Quant au nombre de décès, il s’élève maintenant à soixante-neuf, en hausse de quatre. Soixante-dix personnes sont hospitalisées dont cinq aux soins intensifs. Pas moins de 440 personnes sont maintenant rétablies.

Maintenant que le cap symbolique des 1000 cas a été dépassé 41 jours après le premier cas, peut-on espérer avoir enfin atteint le pic de la courbe? Ça reste encore à déterminer, estime la santé publique. «Avec les prévisions, on ne peut pas dire en ce moment si on a atteint notre pic», explique la Dre Marie-Josée Godi, directrice régionale de la santé publique. L’évolution de l’éclosion semble se stabiliser dans la région. Les prochaines semaines seront déterminantes, souligne la Dre Godi, et elles permettront de confirmer si l’éclosion a bel et bien atteint un plateau qui sera suivi, espère-t-on, par une décroissance du nombre de cas. «Je veux effectivement souligner que dans notre région, on a eu du mal à voir le profil parce qu’avec les éclosions, ça nous a généré beaucoup de cas dans certaines journées, mais quand on extrapole, on se rend compte qu’on a réussi à aplanir la courbe», note la Dre Godi.

Nombre de cas au 21 avril en Mauricie et au Centre-du-Québec: 1015 [+ 26 par rapport au 20 avril]

- Mauricie: 838 

  • Trois-Rivières: 341 [+ 11]
  • Shawinigan: 269 [+ 3]
  • Maskinongé: 165 [+ 1]
  • Mékinac: 38 [ + 3 ]
  • Des Chenaux: 25  [ - ]
  • Haut-Saint-Maurice: 0

- Centre-du-Québec: 177

  • Bécancour: 13 [ + 1 ]
  • Nicolet-Yamaska: 6 [ - ]
  • Drummond: 141 [+ 7]
  • Arthabaska: 17 [ - ]
  • L’Érable: 0

Décès : 69 [+ 4]

Source : CIUSSS MCQ

Au CHSLD Laflèche, le nombre de cas positifs n’a pas bougé entre les bilans de lundi et mardi. Les résidents et employés atteints demeurent respectivement à 105 et 75. Du côté du CHSLD Mgr Paquin, le nombre de résidents touchés est passé de 19 à 20 alors que les cas chez les employés sont demeurés stables à 8. Dans les deux établissements, on déplore de nouveaux décès. Deux au CHSLD Laflèche, ce qui porte le bilan à 36, ce qui représente plus de la moitié des décès attribuables au coronavirus dans la région, et un de plus au CHSLD Mgr Paquin pour un total de 5.

La situation est aussi difficile dans des résidences privées pour personnes âgées (RPA). Certaines sont répertoriées dans la liste gouvernementale des CHSLD et RPA qui ont déclaré au moins un cas chez leurs résidents comme la Maison Niverville, le Pavillon Rigaud et les Jardins Latourelle dont il a été mention dans les médias dans les dernières semaines. Au moins une résidence aux prises avec une éclosion majeure est toutefois absente de cette liste, soit la Maison la Cathédrale, située à Trois-Rivières. Selon Radio-Canada Mauricie, 21 des 27 résidents sont atteints de la COVID-19 et trois en sont morts. 

Alors que le premier ministre François Legault a déclaré, lors de son point de presse quotidien, qu’il avait bon espoir que la situation soit sous contrôle dans les CHSLD en ce qui concerne le personnel d’ici mercredi soir, le CIUSSS MCQ est également confiant que les équipes soient complètes sous peu dans les 27 CHSLD de la région. «On y arrivera dans les prochains jours», estime M. Fillion. 

Pour l’instant, une bonne partie de l’aide vient des troupes mêmes du CIUSSS. «On a espéré bénéficier de l’armée et on continue nos travaux avec le ministère pour bien mesurer la possibilité de faire valoir nos besoins, bien mesurer la possibilité d’avoir l’appui de l’armée canadienne. Pour l’instant, ce qu’on a fait c’est de déplacer des gens qui étaient dans des services délestés pour venir prêter main-forte dans des CHSLD. On procède aussi à l’embauche des étudiants qui finissent dans les prochaines semaines leur scolarité au Cégep, et on a aussi un certain nombre de médecins qui est à organiser toute la couverture médicale dans chacun de nos CHSLD. Tout cela est en déploiement et coordonné par les directeurs des différents services», explique M. Fillion.

Nombre de cas de COVID-19 au CHSLD Laflèche

  • Nombre de résidents atteints: 105 [ - ]
  • Nombre d'employés atteints: 75 [ - ]
  • Nombre de décès: 36 [ + 2 ]

 Nombre de cas de COVID-19 au CHSLD Mgr Paquin

  • Nombre de résidents atteints: 20 [ +1 ]
  • Nombre d'employés atteints: 8 [ - ]
  • Nombre de décès: 5 [ + 1 ]

Source : CIUSSS MCQ

Par ailleurs, pour éviter que des personnes hésitent à se faire soigner de peur de contracter le coronavirus et que leur état ainsi se dégrade, le CIUSSS a insisté, mardi, sur l’importance de consulter un médecin et de respecter ses rendez-vous médicaux. 

Rappelons que les gens ayant des symptômes liés à la COVID-19, les cas suspects ou les cas confirmés qui ont besoin de rencontrer un professionnel de la santé doivent contacter le 1-877-644-4545. Ils seront alors dirigés au bon endroit.

Les autres peuvent consulter dans un GMF, contacter leur médecin de famille ou se rendre à l’urgence. «C’est important que la population sache qu’elle peut encore et elle doit encore consulter pour toute autre problématique, surtout urgente ou semi-urgente. Les GMF sont ouverts si vous n’avez pas des symptômes compatibles avec la COVID», souligne la Dre Anne-Marie Grenier, directrice des services professionnels au CIUSSS MCQ.

Elle insiste sur l’importance pour les gens de rappeler leur spécialiste si leur état change et à se rendre à leurs rendez-vous médicaux. «Il ne faut absolument pas craindre d’attraper la COVID à l’hôpital, surtout dans un contexte où on aurait un besoin urgent de consulter. Actuellement, il y a des gens qui refusent des rendez-vous, il y a des gens pour qui leur médecin de famille a demandé un rendez-vous urgent avec un spécialiste, et quand on appelle ces gens-là, ils refusent le rendez-vous de peur de venir à l’hôpital. Je pense que c’est quelque chose qui ne devrait pas arriver», martèle la Dre Grenier.