Paul Dargis, des Habitations Paul Dargis, dans une de ses maisons modèles de la Grande tournée des maisons neuves.

«Encore une super fin de semaine»

Trois-Rivières — La 18e édition de la Grande tournée des maisons neuves de l’APCHQ s’est conclue ce week-end. Durant deux fins de semaine, les acheteurs ont pu découvrir les nouvelles tendances en immobilier et ainsi mieux préparer leur futur achat.

«Nous avons encore eu une super fin de semaine. Tous les entrepreneurs avec qui j’ai discuté me disaient qu’ils ont accueilli plusieurs visiteurs», affirme Maxime Rodrigue, le directeur général de l’APCHQ Mauricie-Lanaudière. «C’est un succès autant au niveau de l’achalandage que de l’intérêt.»

Les futurs acheteurs pouvaient découvrir 44 maisons et condos modèles dans le grand Trois-Rivières, Bécancour et Shawinigan. En tout, 20 entrepreneurs ont pris part à cette édition de la Grande tournée des maisons neuves. «Il y a eu beaucoup de visiteurs à Trois-Rivières, où il y a le plus de maisons modèles, mais aussi à Shawinigan. Ç’a été très, très bon», note Maxime Rodrigue.

Les habitations de style contemporain avec des lignes droites et des matériaux de construction nobles comme le bois, la pierre et l’acier ont volé la vedette une fois de plus cette année. «Les gens recherchent aussi des grandes fenestrations plus modernes avec de grandes ouvertures. C’est vraiment ça qui a la cote», précise Maxime Rodrigue.

Cet événement de l’APCHQ lance en quelque sorte la saison des achats de maisons. En effet, le mois de février est vraiment le moment de l’année où les acheteurs se préparent et commencent à visiter des maisons. D’ailleurs, c’est en février que Desjardins prépare, note Maxime Rodrigue, le plus de préautorisations hypothécaires.

«Ça donne l’opportunité de voir ce qui se fait sur le marché», soutient le directeur général de l’APCHQ. «Par la suite, les acheteurs vont découvrir les quartiers. C’est incontournable, on n’achète pas juste une maison, on achète un quartier.»

Plus les années avancent, plus la Grande tournée des maisons neuves gagne en popularité. Maxime Rodrigue affirme que chaque année, le nombre d’entrepreneurs participants est à la hausse. «Ça gagne vraiment en popularité.»