En bref

Disctrict de Châteaudun: Luc Tremblay sollicite un second mandat
L'actuel conseiller municipal du district Châteaudun à Trois-Rivières, Luc Tremblay, sollicitera un second mandat en vue des élections municipales du 5 novembre prochain.
L'homme d'affaires cumule près de 15 ans d'engagement communautaire dans le district et s'estime enrichi de ses deux années passées à titre de conseiller municipal.
Luc Tremblay estime que sa candidature est basée sur des engagements tels que la qualité de vie, la sécurité, l'amélioration des infrastructures du quartier, ainsi que le contrôle de la dette et le contrôle des hausses de taxes municipales.
Siégeant présentement sur les comités de l'Expo agricole, culture loisirs et vie communautaire, l'Unité régionale de loisirs et de sports, vice-président du Comité de logement social, développement des ressources humaines et sécurité publique, M. Tremblay ne calcule pas ses heures investies pour le bien-être des résidents 
du district de Châteaudun en particulier et de la ville de Trois-Rivières en général.
On se souviendra que Luc Tremblay avait été élu dans une élection partielle au cours de ce dernier mandat, après le décès du conseiller municipal Jean Perron.
À ce jour, outre Luc Tremblay, deux autres candidats ont annoncé publiquement leurs couleurs dans le district de Châteaudun. Il s'agit de Sylvain Courchesne et Jennie Perron.
Défi Hors Piste: unique au Canada
La première édition du Défi hors piste avait lieu à Trois-Rivières.
Les amateurs de skateboard, de ski, de snowboard et de wakeboard en ont eu plein la vue samedi, dans le cadre de la première édition du Défi hors piste qui avait lieu à Trois-Rivières. Pour réaliser cette compétition unique au Canada, l'équipe d'Adrénaline Urbaine a dû recréer deux décors totalement opposés, soit une plage et une montagne de ski pour réunir quatre sports, dont la planche à roulettes, la planche à neige, le ski et le wakeboard. L'événement qui a rassemblé des centaines de spectateurs avait comme objectif de démocratiser ces sports et de les rendre accessibles au grand public.
Les fêtes du 100e anniversaire sont finies à Sainte-Angèle-de-Prémont
Sur la photo: Denis Bergeron du comité organisateur, Ruth Ellen Brosseau, députée de Berthier-Maskinongé, Karine Arsenault, dirigeante de la caisse populaire, Barbara Paillé, mairesse de Sainte-Angèle-de-Prémont et Marc H Plante, député de Maskinongé.
Le rideau est tombé samedi soir sur les festivités du 100e anniversaire de Sainte-Angèle-de-Prémont. Plusieurs activités ont d'ailleurs eu lieu pour la dernière journée, dont le Défilé du centenaire composé notamment des descendants des 11 derniers maires de l'endroit et de l'exposition de voitures anciennes. Le banquet de fermeture à la Ferme Nouvelle-France et le feu d'artifice sont venus mettre un terme aux festivités.
Tricotons ensemble
Sur la photo, Sylvie Bouchard et Geneviève sont à l'oeuvre.
Le tricot était à l'honneur dimanche pour une deuxième année consécutive sur le quai de Sainte-Angèle, à Bécancour, dans le cadre de l'événement Tricotons. Plusieurs générations se sont donc rassemblées pour l'événement dans le cadre de la programmation du Quai en fête 2017. La boutique L'Angélaine,qui organise l'événement souhaite ainsi, par le biais de l'apprentissage du tricot, garder cette tradition québécoise bien vivante, tout en créant des ponts entre les jeunes et les moins jeunes.
Des «Entreprises actives» au centre sportif de l'École de police
Un programme pour les entreprises voit le jour au centre sportif de l'École nationale de police. Ce nouveau programme commencera dès le 5 septembre et permettra aux commerces, organismes et industries du territoire de se prévaloir d'un rabais de 30 % sur la tarification en vigueur.
Le programme propose aux entreprises un rabais sur l'achat d'abonnements annuels au centre sportif de l'École nationale de police du Québec afin de favoriser un mode de vie actif. 
Cette initiative fait suite à un intérêt marqué de certaines entreprises qui souhaitaient encourager leurs employés à faire de l'activité physique.
«J'espère que les entreprises seront nombreuses à offrir ce nouveau service à leurs employés parce que l'adoption de saines habitudes de vie au travail fait assurément partie des mesures efficaces pour le maintien d'une santé physique, mais aussi mentale», indique la mairesse de la Ville de Nicolet, Geneviève Dubois.
Pour se prévaloir du privilège, l'entreprise doit être située sur le territoire de la Ville de Nicolet. 
Le rabais est applicable seulement sur l'abonnement pour adultes du centre sportif de l'École. 
Il est également possible pour les entreprises situées à l'extérieur du territoire de Nicolet de se prévaloir du rabais, mais des frais de non-résidence seront applicables.