Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le père Noël a fait de la sous-traitance, cette année.
Le père Noël a fait de la sous-traitance, cette année.

En autobus... pour distribuer des cadeaux

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Les Artisans de la paix ont distribué des cadeaux de Noël à plus de 480 enfants de Trois-Rivières au cours des derniers jours. À cette occasion, le père Noël, déjà très débordé de travail on s’en doute, a fait de la sous-traitance.

Ses lutins ont en effet utilisé un moyen moderne et tout aussi écologique que son équipage de rennes en empruntant les autobus de la Société des transports de Trois-Rivières et Scobus.

Les lutins des Artisans de la paix ont ainsi sillonné les rues de Trois-Rivières jusqu’au 18 décembre pour distribuer les joujoux.

Depuis plus de 30 ans, les Artisans de la paix confectionnent des paniers de Noël pour les familles et les personnes de Trois-Rivières vivant une situation de pauvreté.

Les paniers, d’une valeur de 150 $ permettent à ces personnes de profiter d’un souper de Noël et d’avoir de quoi se nourrir pendant les deux semaines de congé au cours desquelles les différents organismes d’entraide sont fermés.

Cette année, les Artisans ont voulu que la distribution de cadeaux soit spéciale et l’offre de la STTR et de Scobus est arrivée à point, se réjouit le directeur général, Robert Tardif.

«Cette collaboration est la preuve que lorsqu’on unit nos forces, du bien en ressort toujours», dit-il tout en faisant part de sa reconnaissance pour cette collaboration.