Le Nouvelliste
L'élève de l'école secondaire Champagnat, à La Tuque, qui a reçu un résultat positif au dépistage de la COVID-19 craint d'être ostracisée par ses camarades lorsqu'elle reviendra en classe, une fois guérie.
L'élève de l'école secondaire Champagnat, à La Tuque, qui a reçu un résultat positif au dépistage de la COVID-19 craint d'être ostracisée par ses camarades lorsqu'elle reviendra en classe, une fois guérie.

Élève porteuse de la COVID-19 à La Tuque: «Ce n'est pas de sa faute»

Matthieu Max-Gessler
Matthieu Max-Gessler
Le Nouvelliste
La Tuque — Vendredi, le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec prévenait les parents des élèves et les membres du personnel de l'école secondaire Champagnat, à La Tuque, qu'une élève de 3e secondaire avait contracté la COVID-19. En conséquence, l'ensemble des autres élèves de sa classe, trois autres élèves de classes différentes et les membres de sa famille ont été confinés chez eux pour 14 jours et doivent se faire dépister. Un événement que vit mal l'élève en question, qui craint d'être montrée du doigt par ses camarades une fois qu'elle reviendra à l'école.