La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, était accompagnée de Benoit Lacroix, vice-président, ventes et marketing, chez Effenco, Mathieu Vallée, chef de division Environnement et développement durable à la Ville de Varennes, Georges Bourelle, maire de Beaconsfield, et Mario Fortin, maire de Plessisville.

Électrification: le projet est lancé à Nicolet

NICOLET — Étant l’une des quatre villes participantes, c’est à Nicolet que le projet d’électrification des camions et transports spécialisés municipaux a été lancé mercredi par la Société d’innovation en environnement et YHC Environnement. Beaconsfield, Plessisville et Varennes participeront aussi à cette étude de faisabilité technique et financière.

Or, Nicolet a été désignée comme ville principale du projet et son directeur général Pierre Genest agira à titre de conseiller technique. «La Ville de Nicolet est toujours très proactive en matière de développement durable et nous sommes ravis d’assurer le leadership de ce projet», a-t-il indiqué.

Le volet étude du projet permettra de développer des solutions pour électrifier les camions ou certaines de leurs composantes des flottes municipales, agissant ainsi sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre d’au moins 20 % et amenuisant les impacts environnementaux liés au transport.

En plus de la réduction des GES, les bénéfices visés de cette étude, dans l’identification des solutions, sont la réduction des dépenses énergétiques, l’optimisation de la gestion du parc de camions municipaux, le développement de nouvelles expertises régionales en matière d’électrification des transports et une modernisation des véhicules de la flotte municipale.

«Depuis quelques années, la Ville de Nicolet est dans un réel tournant environnemental. Plusieurs actions portées par la Ville récemment témoignent de ce virage. D’ailleurs, depuis 2017, Nicolet fait partie d’un projet pilote de partage de voitures électriques, avec cinq autres municipalités. Nous nous sommes également engagés dans une démarche de réduction des GES de 20 % d’ici 2020», a fait savoir la mairesse Geneviève Dubois.

«Peu importe la taille de notre Ville, nous avons tous un rôle de leader à jouer pour réduire les gaz à effet de serre et faire une différence, à notre mesure. Ce projet est une continuité de nos actions en développement durable», renchérit-elle.

Celle-ci a souligné l’engagement et le leadership du milieu municipal à mettre en place des actions en lien direct avec l’urgence climatique. «Nos citoyens et citoyennes sont préoccupés par leur environnement. Je suis fière de constater que nous passons de plus en plus de l’action individuelle à l’action collective», poursuit la mairesse de Nicolet.

Finalement, le projet est rendu possible grâce au financement du programme Municipalités pour l’Innovation Climatique de la Fédération canadienne des municipalités, qui a versé une subvention de 95 440 dollars pour le volet étude.