Anne-Marie Lafontaine est une des candidates à la mairie de Saint-Stanislas.

Saint-Stanislas: deux candidats s’affrontent

Saint-Stanislas — Ce sont bien deux candidats qui vont finalement s’affronter à la mairie de Saint-Stanislas dans le cadre d’élections partielles.

La période des mises en candidature pour cette élection s’est terminée vendredi, à 16 h 30 et aucun autre candidat ne s’est ajouté.

La lutte se fera donc entre Anne-Marie Lafontaine et Sylvain Déry.

Cette élection se déroulera le vendredi, 3 décembre, de 10 h à 20 h, tandis qu’un vote par anticipation est prévu le 26 novembre, de midi à 20 h.

Rappelons que la municipalité n’avait aucun candidat à la mairie pour les élections du 5 novembre au moment de la fin des mises en candidature.

À la fin d’octobre, une première personne a toutefois levé la main. Il s’agit de Sylvain Déry, un producteur agricole et directeur au conseil d’administration de la caisse Mékinac-Des Chenaux.

Quelques jours plus tard, Anne-Marie Lafontaine, une dame bien connue pour son implication dans le milieu, a décidé de lui faire la lutte.

La petite communauté de 1000 âmes n’ira toutefois aux urnes qu’une seule fois cette année, en décembre, puisque tous les conseillers ont été élus sans opposition à chacun des six postes lors de la fin des mises en candidature en vue des élections du 5 novembre.

Il s’agit de Lucie Jacob, au siège 1, d’Yves Béland au siège 2, de Lise Déry au 3, de Lorraine Boisvert au 4, de Paul Goyette au 5 et de Dominique Cossette au 6.

La présidente d’élection, Marie-Claude Jean, indique qu’il en coûte quelque 10 000 $ pour tenir des élections municipales à Saint-Stanislas et que ces partielles qui viennent s’ajouter, cette année, coûtent environ 500 $ de plus.