Claude Beaudoin

Élections municipales en bref

Mairie de Saint-Sylvère: Claude Beaudoin tente un retour
Battu lors des élections municipales de 2013 après plus de 14 ans à la mairie de Saint-Sylvère, Claude Beaudoin cherchera à venger sa défaite aux mains de l'actuel maire Adrien Pellerin lors du scrutin de novembre prochain. Ironiquement, le «nouveau» candidat à la mairie siège déjà aux côtés de son opposant après avoir été élu conseiller lors d'une élection partielle en février 2016.
Se décrivant comme un homme d'action, impliqué dans le développement de sa ville natale «depuis toujours», M. Beaudoin croit être en mesure de favoriser un climat de concertation au sein du conseil municipal et une gestion municipale efficace.
«Je suis la personne désignée pour redresser la situation, après 14 ans et demi comme maire de Saint-Sylvère. Depuis quatre ans, il y a beaucoup de malaise au conseil municipal», rapporte celui qui évoque une résolution de non-confiance proposée par un autre membre du conseil.
De plus, M. Beaudoin se plaît à rappeler que la municipalité affichait un surplus budgétaire de plus de 160 000 dollars lors de sa défaite électorale tandis que les trois premières années de l'administration Pellerin ont été marquées par des déficits successifs de 127 679 $, 135 139 $ et 114 599 $.
Quant à l'an dernier, le surplus était sous la barre des 32 000 dollars «malgré une augmentation de 0,05 $ du 100 $ d'évaluation ainsi qu'un nouveau rôle d'évaluation de dix millions de dollars de plus, qui rapporte environ 80 000 dollars de plus», conclut le candidat à la mairie. MARC ROCHETTE
France Trudel
Siège numéro un à Nicolet: France Trudel candidate
Résidente de Nicolet depuis 29 ans, France Trudel, une «citoyenne engagée», annonce sa candidature à titre de conseillère municipale au siège numéro un.
«Je souhaite mettre mes talents, mon dynamisme et mes compétences au profit de notre belle ville. Au cours des deux dernières années, mon implication au sein du comité de citoyens et citoyennes m'a donné le goût d'aller plus loin dans mon implication», a-t-elle expliqué.
Selon la candidate, la réalisation de beaux projets attend le prochain conseil d'administration et plusieurs enjeux nécessiteront des solutions novatrices. «Pensons à la revitalisation du centre-ville ainsi qu'à la circulation dans nos rues, piétons, vélos, vitesse, etc. J'irai bientôt à la rencontre des citoyens afin d'échanger avec eux et leur permettre de mieux me connaître», conclut Mme Trudel. MARC ROCHETTE
Carmen Pratte
Siège numéro 6 à Bécancour: Carmen Pratte sur les rangs
En poste depuis 2013, la conseillère sortante à la Ville de Bécancour, Carmen Pratte, sollicite un nouveau mandat au siège numéro 6. Résidente de Sainte-Angèle-de-Laval depuis 49 ans, elle avait déjà occupé les mêmes fonctions de 1991 à 1999.
«Je me suis toujours impliquée dans mon milieu et je reste très disponible. Mon mandat est totalement consacré au service à la communauté. Je suis vraiment intéressée à travailler sans relâche pour ma ville», assure-t-elle 
Celle-ci s'implique actuellement au sein de différentes organisations: Bécancour à vélo (depuis 24 ans), Diffusions Plein Sud (Moulin Michel), Centre de la Biodiversité. En plus d'être membre du comité d'embellissement de la Ville, Mme Pratte n'est pas étrangère à la restauration du Quai en plus de s'intéresser aux événements sportifs et culturels. Cette participante à la Bécancourse fait aussi partie de la chorale de sa paroisse.
«Je suis une femme tenace et convaincue. Quand j'entreprends un projet, quel qu'il soit, je le mène à terme. Je suis convaincue que l'un des leviers du développement pour la Ville de Bécancour passe par le tourisme. Et j'aspire à embellir et faire grandir ma ville», conclut-elle. MARC ROCHETTE
Maryse Bellemare
District Chavigny: Maryse Bellemare en lice
L'actuelle conseillère du district de Chavigny, Marie-Claude Camirand, aura de la compétition lors de la prochaine campagne électorale municipale. Maryse Bellemare a en effet récemment indiqué qu'elle briguera ce poste à titre de candidate indépendante.
Cette mère de trois garçons maintenant adultes qui réside dans ce district depuis plus de 30 ans compte de nombreuses années d'implication bénévole et une vaste expérience de travail en équipe au sein d'organismes trifluviens et d'ailleurs dans la région. 
Elle souhaite donc mettre cette expérience acquise au fil des années au service des citoyens de son district. Elle s'engage par ailleurs à être à l'écoute de ces derniers afin de bien les représenter autour de la table du conseil municipal si elle est élue.
La réalité et les préoccupations des familles, l'équilibre en ce qui a trait à la représentation des hommes et des femmes ainsi que la croissance de la ville de Trois-Rivières font partie des points qui lui tiennent à coeur et qu'elle défendra si les citoyens du district Chavigny décident de lui faire confiance. MATHIEU LAMOTHE